:: Noah's ark circus comes to town :: behind the scenes :: Shelter animals
And I'm drowning in the déjà vu ✄ Luka & Hope
Invité
Invité
avatar


Message
Sujet : And I'm drowning in the déjà vu ✄ Luka & Hope    
Publié : Sam 25 Nov - 10:42

And I'm drowning in the déjà vu

C’est un jour comme les autres. Le soleil s’est levé comme tout les jours. Et comme tous les jours, le temps et froid, un peu humide aussi. En soit, rien de bien différents d’hier ou d’avant-hier et des autres jours depuis que je suis arrivée au cirque. Et pourtant, c’est ce que j’aurais pu penser si cette petite lettre portant mon nom et mon prénom ne m’avait pas été envoyé. L’écriture noir et légèrement italique, ce côté un peu patte de mouches me ramène quelques années en arrière et sans même l’ouvrir, je sais de qui elle provient. Je reste longtemps assise en tailleur sur mon lit, le papier blanc toujour fermé entre mes doigts. J’hésite à l’ouvrir. Le devrai-je ? Le supporterai-je ?Qu’avait-il de si important à me dire pour m’envoyer une lettre cinq ans après ? Après tout, c’est lui qui m’a largué, soit disant pour que je continue ma vie sans penser à lui. Alors pourquoi changer d’idée ? C’est mains tremblantes que je me décide enfin à ouvrir la lettre que Alistair m’a envoyé.

Mon amour,


Je sais que j’ai perdu le droit de te donner ce surnom il y a déjà bien longtemps. Et pourtant, pourtant, dans mon coeur, il t'appartient toujours. Je ne sais pas vraiment par où commencer, ni même si j’aurais le courage de t’envoyer cette lettre. Après tout, je t’ai demandé, supplié de partir sans te retourner. De refaire ta vie et de m’oublier. Mais pas une seconde n’est passée sans que je le regrette amèrement. J’aurais voulu t’expliquer ce jour là, le pourquoi du comment, ce qui a fait que je me suis retrouvé là. Cependant, j’ai été lâche. J’ai préféré te demander de partir plutôt que de t’expliquer. Je crois que, quelque part, j’avais peur que tu ne décides que je ne te méritais pas. Oh bien sûr, je sais que je ne te mérite pas mais… je t’aimais-aime- beaucoup trop pour te voir te détourner de moi. J’avais peur.

Aujourd’hui, à l’heure où je t’écris, ça fait cinq ans jour pour jour que je t’ai quitté. Ca fait cinq ans jour pour jour que je suis loin de toi et que je le regrette. Mais sache aussi que je suis sorti de ces quatre murs. J’ai purgé ma peine, payant ma dette à la société. La première chose que j’ai faite en revenant, ça a été de passer au shop, je crois qu’au fond de moi, j’espérai t’y trouver. Un certain Adam m’a reçu et m’a dis que tu étais partie mais que tu continuais malgré tout à garder un oeil sur le salon. Il m’a dit tout ce que tu avais fait en cinq ans. Si tu savais à quel point je suis fière de toi, mon ange. Tellement, tellement fière.

C’est pourquoi j’ai terriblement hésité. Mais Hope, cinq ans, ça a été si long sans toi. Je ne veux plus de ça. Je te veux toi. Je t’ai toujours voulu, dès l’instant où tu as franchi cette porte. Crois moi, si je pouvais revenir en arrière, je le ferai. Je t’aurais gardé près de moi et nous nous serions retrouvés. Alors, je vais te retrouver. Je t’aime mon amour. Plus que tout et pour toujours.

Alistair.


Je ne sais pas quoi penser de cette lettre. Est-ce des excuses ? Peut-être. Il s’agit clairement d’une lettre d’amour et je crois que je n’étais pas prête pour ça. Et si je l’ai été il y a bien longtemps maintenant, je ne le suis plus aujourd’hui. Avant, j’aurais sûrement à Sheffield pour retrouver Alistair dès la réception de cette lettre. Mais maintenant, j’ai besoin d’air et d’espace. Oh bien sûr, je l’aime toujours autant. Et c’est bien ça qui me pose problème. Je ne sais pas quoi faire ni comment réagir face à la situation;.

Enfouissant la lettre repliée dans les poches de mon pull, je quitte ma caravane. Le besoin d’air étant plus présent encore depuis quelques minutes. Marchant sans réel but précis, j’arpente les allées du cirques, croisant quelques artistes, des spectateurs aussi. Et sans que je m’en rende vraiment compte, je suis chez Luka. Entrant après avoir signalé ma présence, je ne tarde pas à le trouver. Est-il occupé ?

“Je .. heu, salut. Désolé de te déranger. J’ignore pourquoi je suis là en fait. Je.. crois que j’ai besoin de conseils de la part de quelqu’un qui ne me connaît pas encore assez bien et qui sera totalement neutre et objectif” lui dis-je alors que l’impression de doute s'immisce déjà lentement en moi tel un serpent se faufilant entre les hautes herbes.

lumos maxima


Dernière édition par Hope H. Osborne le Lun 27 Nov - 8:39, édité 1 fois
♦ Prisoner of the past ♦
avatar
CREDITS : Bephou d'amour
TICKETS : 1567
MEMBRE : 05/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: And I'm drowning in the déjà vu ✄ Luka & Hope    
Publié : Sam 25 Nov - 15:44

Don't cross the line
Hope & Luka

Je laisse tomber deux aspirines dans mon verre, poussant un grognement de douleur. Qu'est ce qui m'a pris de sortir comme ça hier soir? Je me rappelle plus vraiment de grand chose. J'ai vraiment beaucoup trop bu. Je me souviens... bah d'avoir pas mal picolé, d'avoir ramené un type... un blond je crois... avec un cul absolument divin. On a passé une putain de nuit chez lui. Et puis je sais plus comment je me suis réveillé chez moi avec Kit Kat entrain de me lécher le visage. Abruti de chien.

Il a fallu que j'avale au moins deux cafés avant de réussir à partir dans ma tente. Et j'en ai emporté un thermos entier pour m'aider à tenir cette matinée. J'ai du boulot qui m'attend. Mistigri, le boa, a une conjonctivite et je dois lui mettre des gouttes tous les jours. Mettre des gouttes dans l'oeil d'un serpent c'est juste tellement facile. Je dois complétement l'endormir pour pouvoir procéder, lui nettoyer entièrement l'oeil avant d'y mettre les gouttes. Je vais avoir besoin de mes deux aspirines et d'un autre café avant de me lancer dans le soin.

J'avale mes cachets en grimaçant et fait passer le tout avec une gorgée de café. J'ai encore besoin de quelques minutes pour qu'ils fassent effet et que je puisse être opérationnel. Je fais le tour de mes dossiers et des messages qu'on m'a laissé, histoire de voir comment je dois organiser ma journée. J'ai pas mal de boulot qui m'attend et pas une once de courage en moi pour me lancer dedans.

Je soupire, prend une gorgée de plus de café pour me donner du courage et me lève pour aller retrouver mon petit pensionnaire.

- Salut Mistigri... tu viens me voir?

Je souris et prend avec moi le boa, le laissant explorer doucement mon corps avec sa queue. Je reste quand même vigilent, avec les serpents on est jamais trop prudent.

Je me retourne, le serpent toujours dans mes bras en entendant quelqu'un entrer.

“Je .. heu, salut. Désolé de te déranger. J’ignore pourquoi je suis là en fait. Je.. crois que j’ai besoin de conseils de la part de quelqu’un qui ne me connaît pas encore assez bien et qui sera totalement neutre et objectif”

Je suis supris de voir Hope arriver comme ça. Depuis notre petite soirée au bar, on a pas vraiment eu l'occasion de se revoir. Je me promettais toujours de remédier à ça et de l'appeler, mais je n'ai pas trouvé le temps de le faire.

Je lui souris, de plus en plus surpris par le motif de sa visite.

- Euh oui bien sur... laisse moi juste remettre Mistigri dans sa cage.

Je repose le serpent en murmurant doucement :

- Tu gagnes un sursis ma belle.

Je l'enferme dans sa cage et fais signe à Hope de me rejoindre à mon bureau.

- Je peux t'offrir un café?

On doit avoir des tasses quelque part et il y a assez de café dans mon thermos pour nous deux. Et puis elle a l'air assez secoué. Je pense qu'elle va avoir besoin d'un peu de réconfort avant de m'expliquer le but de sa visite.
made by black arrow
Invité
Invité
avatar


Message
Sujet : Re: And I'm drowning in the déjà vu ✄ Luka & Hope    
Publié : Lun 27 Nov - 16:29

And I'm drowning in the déjà vu

Je suis encore perdue- sous le choc également- alors que je regarde Luka reposer doucement sa pensionnaire. Un serpent, mais je serais bien incapable de dire de quelle race il s’agit. La surprise présente sur son visage quand il m’a vu entrer est toujours peinte sur son beau visage alors qu’il me fait signe de le rejoindre à son bureau, me proposant un café. Je crois déceler chez le jeune vétérinaire la fatigue.

“Je veux bien oui, merci”
dis-je en souriant timidement en m’installant sur une des chaises prévu à cet effet. Me mordillant doucement la lèvre inférieur, j’attends quelques secondes que Luka me rejoigne avant de réfléchir à quoi dire. “Je… Je suis désolée de débarquer si tôt alors que tu étais occupée avec Mistigri et sans avoir prit le temps de prévenir. A l’origine, j’étais juste partie prendre l’air. Je ne sais pas trop comment je me suis retrouver ici, ni pourquoi je viens te voir toi...” lui dis-je doucement, gênée, de par ma visite impromptue mais également de par le fait que je l’ai interrompue alors qu’il avait des animaux à soigner. Acceptant la tasse fumante de café que me donner Luka, je lui souris avant de le remercier avec un petit hochement de tête.

Je ferme quelques instants les paupières, humant cette délicieuse odeurs. Le café, y’a-t-il une boisson meilleur que ce breuvage noir ? Oui, la matinée aurait pu être parfaite.Il fait beau malgré la fraîcheur saisonnière. J’aurais pu juste venir voir Luka pour prendre de ses nouvelles et venir simplement discuter. Après tout, nous n’avons pas eu l’occasion de nous recroiser depuis le soir où nous avons été boire un verre, après tout, nous sommes chacun à un endroit différent dans le cirque. Je crois même que nous sommes à l’opposé l’un de l’autre.. Mais non, il a fallu que je la reçoive- cette lettre- que je parte prendre l’air, et que je me retrouve ici, chez Luka, le visage sûrement d’une condamnée montant sur l'échafaud. Ce n’est pas étonnant qu’il soit surpris.


“Dis Luka, je peux… te montrer quelque chose pour que tu me donnes ton avis ? Je sais qu’on ne se connait pas depuis bien longtemps et que nous sommes partis du mauvais pieds mais.. vu que ça va désormais mieux maintenant et que nous ne sommes pas encore assez proches, peut-être que tu pourras être le plus amène à me donner ton avis”
lui demandai-je, hésitante. Après tout, c’est plutôt délicat comme situation. Mais en même temps, je ne pense pas qu’Icare, Lief ou Max soient les plus efficaces dans cette situation. Lief est devenu un bon ami, Maximilian un frère et Icare, c’est encore différent. On est clairement trop proche. Alors, il ne me reste que Luka et j’espère qu’il pourra m’aider à y voir un peu plus clair.


J’hésite encore un peu, regardant Luka quelques instants avant de replonger mon regard sur le liquide brun que contient ma tasse. Celle-ci me réchauffe les mains, c’est agréable, alors que je laisse quelques instants mes pensées vagabonder vers cette lettre qui- j’ai l’impression- commence à peser bien trop lourd dans la poche de ma veste. Je n’arrive pas à me sortir les mots d’Alistair de la tête. Des phrases comme “je t’ai demandé, supplié de partir sans te retourner. De refaire ta vie et de m’oublier”  ou “je vais te retrouver. Je t’aime mon amour. Plus que tout et pour toujours”. J’ignore si je le veux ou non qu’il me retrouve. Je n’arrive pas à savoir comment je pourrais réagir s’il était devant moi. Et que ressentirai-je face à cet homme que j’ai tant aimé et que j’aime toujours autant malgré ses heures qui nous ont coûté si chères. Revenant à l’instant en entendant un petit bruit dont j’ignore la provenance, je regarde Luka avant de sortir la lettre et de la poser sur le bureau, entre nous.

“C’est une lettre d’Alistair. Tu t’en souviens, je t’en ai parlé l’autre soir. Il est sorti de prison depuis quelques jours, je crois. Tu pourrais me dire ce que tu en penses ? Parce que j’ai vraiment besoin d’un avis. Je suis perdue. Je ne sais plus quoi faire. Il veut me retrouver. Il dis qu’il m’aime toujours et qu’il s’en veut de m’avoir plaqué. Mais comment est-ce que je suis censé réagir ?” demandai-je alors, la gorge serrée par l’émotion, alors que je sens les larmes me monter aux yeux.

Foutu passé.

lumos maxima
♦ Prisoner of the past ♦
avatar
CREDITS : Bephou d'amour
TICKETS : 1567
MEMBRE : 05/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: And I'm drowning in the déjà vu ✄ Luka & Hope    
Publié : Jeu 30 Nov - 11:37

Don't cross the line
Hope & Luka

“Je veux bien oui, merci”

Je la laisse s'installer tandis que je fini par dénicher deux tasses et que je nous serre du café. Je pose finalement les tasses et m'installe face à elle. Je suis de plus en plus intrigué par la raison de sa visite mais je ne pose pas de questions. Je sens que les mots qu'elle veut prononcer sont difficiles à faire. Je ne sais que trop bien ce que c'est. Je préfère lui laisser du temps, de trouver le courage de parler.

“Je… Je suis désolée de débarquer si tôt alors que tu étais occupée avec Mistigri et sans avoir prit le temps de prévenir. A l’origine, j’étais juste partie prendre l’air. Je ne sais pas trop comment je me suis retrouver ici, ni pourquoi je viens te voir toi...”

Mistigri... non mais à chaque fois que j'y pense je me demande ce qui a pu prendre au dresseur d'appeler son boa ainsi. Mistigri, c'était le nom que j'entendais plusieurs vieilles mémés ou certains enfants, donner à leur chat, pas vraiment le nom qu'on donnait à l'animal susceptible de bouffer le chat. Mais bon ce n'est pas la question. Là tout de suite ma curiosité est de plus en plus forte. Je suis curieux, et en même temps un peu inquiet, à l'idée de savoir ce qui a pu la mettre dans un tel état.

“Dis Luka, je peux… te montrer quelque chose pour que tu me donnes ton avis ? Je sais qu’on ne se connait pas depuis bien longtemps et que nous sommes partis du mauvais pieds mais.. vu que ça va désormais mieux maintenant et que nous ne sommes pas encore assez proches, peut-être que tu pourras être le plus amène à me donner ton avis”

Je hoche la tête puis prend la lettre qu'elle me tend. Je la parcours tranquillement sans rien dire, un peu gêné qu'elle me fasse lire ça. Ce n'est pas le genre de lettre que j'ai l'habitude de lire. Je n'en ai même jamais reçu des comme ça. C'est beau et touchant mais je sens qu'elle aurait préféré ne pas recevoir une telle lettre, surtout de sa part à lui.

“C’est une lettre d’Alistair. Tu t’en souviens, je t’en ai parlé l’autre soir. Il est sorti de prison depuis quelques jours, je crois. Tu pourrais me dire ce que tu en penses ? Parce que j’ai vraiment besoin d’un avis. Je suis perdue. Je ne sais plus quoi faire. Il veut me retrouver. Il dis qu’il m’aime toujours et qu’il s’en veut de m’avoir plaqué. Mais comment est-ce que je suis censé réagir ?”

Je n'avais pas besoin qu'elle me le précise. Je m'en souvenais parfaitement. Elle m'avait parlé de son ex au cours de notre soirée. Elle m'avait raconté comment il l'avait plaqué et repoussé quand il avait été arrêté. J'avais compris son besoin de fuir ce salon qui était le sien avant pour tenter d'oublier, de l'oublier lui. Elle avait peut être commencer à réussir, à refaire sa vie dans le cirque... mais il revenait violement lui rappeler ce passé qu'elle avait tenté de fuir.

Et voilà qu'elle me demandait mon avis. Si elle savait à quel point ma propre vie amoureuse était un désastre, elle ne viendrait pas me demander conseil.

Je repose la lettre et la pousse doucement vers elle. Je réfléchis un instant, tentant de trouver une réponse à lui donner, quelque chose qui pourrait l'aider. Je lui souris doucement avant de me lancer.

- Je ne sais pas si je suis le mieux placé pour te conseiller. Ma vie amoureuse n'est qu'une suite d'échecs et pour le moment c'est même plutôt le grand vide.

A part enchainer les coups d'un soir je ne fais plus grand chose et je ne veux pas plus. Le dernier échec en date a été le coup de grâce et je ne veux plus tomber dans ce piège.

- Recevoir cette lettre... je me doute que ce ne doit pas être facile... Comment tu dois réagir ça je ne le sais pas et je ne peux pas le décider pour toi mais...

Je me mords la lèvre et pose doucement ma main sur la sienne. Elle est au bord des larmes, cela se voit. Et j'ai encore plus mal pour elle de voir ça.

- Je pense que... tu dois faire le point... te poser les bonnes questions pour savoir ce dont tu as réellement envie... Est ce que tu es prête à lui pardonner? Est ce que tu l'aimes encore? Est ce que tu as envie de le voir revenir dans ta vie?

Quelque soit sa réponse je ne la jugerais pas. Je suis terriblement mal placé pour le faire.

made by black arrow
Invité
Invité
avatar


Message
Sujet : Re: And I'm drowning in the déjà vu ✄ Luka & Hope    
Publié : Dim 3 Déc - 14:39

And I'm drowning in the déjà vu

Luka ne semble pas vraiment très  à l’aise lorsque je lui tends l’enveloppe contenant la lettre qu’Alistair m’a envoyé  pour qu’il la lise afin d’en connaître son avis. Je peux comprendre. Après tout, les lettres d’amour c’est toujours extrêmement délicat, qu’elles vous soient adressées ou non. Délicat de les lire mais également de les écrire. Je n’aurais peut-être pas dû lui en parler à lui. Icare aurait peut-être été plus adepte à m’aider en étant mon meilleur ami. Et encore, là non plus, je n’en suis absolument pas certaine...Finalement, le mieux aurait été de se débrouiller seule. Au moment où j’allais finalement m’excuser auprès de Luka, c’est lui qui prend la parole, brisant le silence qui s’était glissé entre nous. Lui aussi pense qu’il n’est pas le mieux placé pour m’aider. AInsi, sa vie sentimentale est aussi compliquée que la mienne. Remarque, c’est plutôt compliqué d’entretenir une relation amoureuse stable quand on travail et qu’on vit dans un cirque.

Luka a raison sur un point. Recevoir cette lettre n’est pas évident. Inattendu et douloureux. Le problème dans tout ça, c’est que moi non plus je ne sais pas comment réagir à cette feuille de papier. Alistair a couché dessus tout un tas de mots qui viennent foutre mon coeur et mon esprit en l’air. Je ne comprends pas pourquoi il a tenu à faire cette démarche. Il sait à quel point je ne supporte pas ça, ne pas savoir comment réagir. Il aurait bien dû se douter dans quel état d’esprit je serai après avoir reçu sa lettre. Je ne sais d’ailleurs pas vraiment dans quelle catégorie la mettre. Est-ce une lettre d’amour ? Une lettre d’excuse ? Aucune idée.

La main de Luka se posant sur la mienne me ramène à l’instant présent. Je ne m’étais pas aperçu que les larmes m’étaient montées aux yeux. Je me mords la lèvre pour qu’elle évite de trembler alors que j’écoute les mots de Luka. Ses questions tournent et résonnent dans ma tête. Suis-je prête à pardonner ? Je n’en sais rien. C’est compliqué. Est-ce que je l’aime toujours ? C’est évident. Mais, est-ce que cet amour est-il toujours aussi fort qu’à l’époque ? Là non plus je n’ai malheureusement pas la réponse. Je ne sais même pas si j’ai envie qu’il me retrouve, qu’il se tienne devant moi pour déclamer son amour et ces excuses.

“Je.. je ne sais pas. Je n’arrive pas à remettre mes pensées en ordre. C’est compliqué. Je suis sûre de moi en te disant que j’ai toujours des sentiments pour Alistair mais… Je ne suis pas certaine qu’ils soient aussi fort que la dernière fois que nous nous sommes vu. Ça fait cinq très longues années qu’il m’a plaqué.”


Je soupire alors que ma voix se fait de plus en plus tremblante. J’ai mal, j’ai peur aussi de se que je pourrais ressentir face à lui. Cachant mon visage dans mes mains, je laisse finalement aller mes larmes, pleurant en silence. La journée aurait pu être belle. Oui, elle aurait pu.

“Je suis désolée Luka, j’aurais pas dû venir t’embêter avec mes problèmes. Après tout, tu dois avoir bien assez des tiens pour en plus devoir t’occuper de ceux d’une collègue”
dis-je en avalant la fin de mon café, qui entre temps, a fini par refroidir. “Je vais te laisser reprendre tes occupations. Et encore, je suis vraiment désolée. Merci encore d’avoir écouté mes jérémiades” dis-je en me levant, remettant mon manteau et mon écharpe. “Je te souhaite une très bonne journée. Et bon courage pour le boulot. A bientôt !” . Je ne sais pas si je dois vraiment partir ou non. Je pense simplement que je dois arrêter de penser à tout ça. Mais c’est dur de se sortir une telle chose de l’esprit… Parce que oui, oui Alistair est toujours quelque part dans mes pensées.

lumos maxima
♦ Prisoner of the past ♦
avatar
CREDITS : Bephou d'amour
TICKETS : 1567
MEMBRE : 05/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: And I'm drowning in the déjà vu ✄ Luka & Hope    
Publié : Lun 4 Déc - 16:57

Don't cross the line
Hope & Luka

“Je.. je ne sais pas. Je n’arrive pas à remettre mes pensées en ordre. C’est compliqué. Je suis sûre de moi en te disant que j’ai toujours des sentiments pour Alistair mais… Je ne suis pas certaine qu’ils soient aussi fort que la dernière fois que nous nous sommes vu. Ça fait cinq très longues années qu’il m’a plaqué.”

Je hoche doucement la tête, comprenant à quel point tout doit être embrouillé pour elle. Je ne peux qu'essayer de comprendre, je n'ai jamais vécu ça. Aucun de mes exs n'a jamais cherché à me récupérer. Il y a bien des coups d'un soir qui ont demandé à avoir mais ça n'a rien de comparable. Ce n'était que des coups d'un soir pour moi, je n'éprouvais aucun sentiments pour ces mecs et les repousser était facile. Mais là il s'agissait d'un homme qu'elle avait aimé. C'était forcément différent et difficile, parce que là se posait la question de savoir si elle avait envie de le repousser ou de lui donner une chance. Et ça elle était la seule à pouvoir le décider.

“Je suis désolée Luka, j’aurais pas dû venir t’embêter avec mes problèmes. Après tout, tu dois avoir bien assez des tiens pour en plus devoir t’occuper de ceux d’une collègue”


Les siens? Oh non ça allait pour moi, il ne fallait pas qu'elle pense ça. Ma vie est des plus banales pour le moment. Le boulot, les sorties, les coup d'un soir... Il y avait bien eu un passage à vide avec Apollo mais un peu de vodka avait aidé à régler les choses. Alors ces problèmes ne me gênaient pas.

“Je vais te laisser reprendre tes occupations. Et encore, je suis vraiment désolée. Merci encore d’avoir écouté mes jérémiades. Je te souhaite une très bonne journée. Et bon courage pour le boulot. A bientôt !”

- Attends!

Je me suis redressé rapidement pour la retenir. Je ne veux pas qu'elle parte comme ça. Elle ne va pas mieux je le sens. Elle a besoin de parler encore et pas de fuir. Je lui dois bien ça après tout. Elle a été là pour moi quand je suis venu la voir pour parler de tatouage. Elle est resté là à m'écouter sans me juger, alors je peux bien faire de même pour elle.

- Ne pars pas, tu ne me déranges. Il faut juste que je mette ses gouttes à Mistigri et je suis à toi.

C'est plutôt calme en ce moment pour moi. Je comptais ranger quelques papiers après m'être occupé du serpent mais je peux bien les laisser encore quelques jours de côté pour aider une amie.

- Si tu me laisses quelques minutes pour m'occuper d'elle, je pourrais me libérer pour toi. On pourrait aller discuter de tout ça au restaurant? Je t'invite pour le déjeuner.

Juste le temps de l'endormir, de lui mettre les gouttes et de lui laisser un peu de temps pour se réveiller. Je n'en ai pas pour plus d'un quart, une demi heure grand maximum. Alors si elle ne craint pas la vue des serpents je peux m'en occuper et filer ensuite avec elle.

made by black arrow
Invité
Invité
avatar


Message
Sujet : Re: And I'm drowning in the déjà vu ✄ Luka & Hope    
Publié : Lun 11 Déc - 16:52

And I'm drowning in the déjà vu


Il y a des jours où tout va bien. Tout est rose et beau. Le soleil brille, aucun nuages vient grignoter le bleu du ciel et les oiseaux chantent. Mais à contrario, y’a des jours où rien ne va. Tout est sombre. Gris et noir. Dans ces jours, j’ai l’impression de ne pas avancer, de ne pas trouver le chemin, de ne pas réussir à trouver les réponses à mes questions. Je n’arrive plus à réfléchir. Parfois- dans mes instants si troubles- j’ai l’impression de voir une junkie en manque. C’est dur, ça fait mal et surtout, ça me fait une peur bleue. Je me fais peur.

“Ne pars pas, tu ne me déranges pas. Il faut juste que je mettes ses gouttes à Mistigri et je suis à toi”.


J’aurais dû partir, ne pas embêter Luka avec des problèmes qui ne sont pas les siens. Je m’en veux un peu de lui imposer ça. Je n’ai pas l’air de le déranger et d’ailleurs, lui même tente de me rassurer en me l’affirmant mais, au fond, je ne peux pas m’empêcher de penser que c’est pourtant le cas. Après tout, peut-être qu’il fait ça pour me rendre ce que j’ai pu faire quand il est venu- ce soir là- dans ma caravane pour discuter. Je ne sais pas si c’est le genre de faire ça, rendre les politesses pour ne pas qu’on pense qu’ils ont égoïste. J’ai énormément de mal à voir Luka de cette manière. Il semble être authentique, mais en même temps, on ne se connait pas depuis longtemps lui et moi. Nous sommes… un peu comme des inconnus. Mais je préfères penser qu’il fait partie de ces gens qui font les choses parce qu’il le veulent réellement et non par obligation. Oui, Luka est comme ça. J’espère.

"Si tu me laisses quelques minutes pour m’occuper d’elle, je pourrais me libérer pour toi.  On pourrait aller discuter de tout ça au restaurant ? Je t’invite pour le déjeuner".


J’hésite pendant de longues secondes, un peu comme si je pesais le pour et le contre, alors que je me mordille doucement la lèvre. Finalement, je hoche doucement la tête pour accepter la proposition de Luka. Après tout, en parler avec lui me fera sûrement du bien et peut-être que j’y verrais un peu plus clair après ce déjeuner. De plus, je n’ai pas vraiment envie de me retrouver seule et de broyer du noir.

“D’accord, je veux bien mais dans ce cas, on ira boire un café après et ça sera pour moi, enfin, si tu n’as pas trop de boulot” dis-je finalement en souriant timidement alors que j’essuie doucement mes joues à l’aide de ma manche de veste. Je suis sûre que si quelqu’un d’étranger entrait dans la tente de Luka, il me prendrait pour une petite fille. Mais au fond, ne le suis-je pas encore un peu ? Je me rassois alors sur la chaise que j’occupais quelques instants plus tôt attendant que Luka finisse ce qu’il faisait avant que je ne vienne l’interrompre. Ces quelques minutes me permettent de l’observer dans son élément. Luka est un homme délicat et soigneux dans ses gestes. Si j’osais, je dirais qu’on y voit tout l’amour qu’il porte à ces animaux si particuliers.

C’est là que je comprends alors ce que je ne comprenais pas plus tôt à propos de Luka. J’esperai simplement qu’il soit ce genre d’homme à ne pas se forcer à faire quoique ce soit. Mais là, en le voyant prendre soin de cette petite bête que peu de monde comprend, je comprends à quel point cet homme est bon. Et quelque part, ça me rassure un peu. Je peux croire qu’il ne se force pas avec moi et c’est agréable.


“Merci de prendre du temps pour m’aider à y voir plus clair Luka, ça me touche beaucoup” lui dis-je sincère alors que nous sommes en route pour le restaurant. Luka a terminé avec sa patiente de la matinée. “J’apprécie vraiment !”. Et c’est vrai. Je le suis reconnaissante de tout mettre entre parenthèse pour m’aider. Qui aurait pu croire que nous en serions là avec la rencontre que nous avons eu quelques temps plus tôt.


lumos maxima
♦ Prisoner of the past ♦
avatar
CREDITS : Bephou d'amour
TICKETS : 1567
MEMBRE : 05/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: And I'm drowning in the déjà vu ✄ Luka & Hope    
Publié : Mer 13 Déc - 10:31

Don't cross the line
Hope & Luka

“D’accord, je veux bien mais dans ce cas, on ira boire un café après et ça sera pour moi, enfin, si tu n’as pas trop de boulot”

Je lui souris. Elle est vraiment adorable. Je regrette vraiment qu'on soit parti du mauvais pied la première fois qu'on s'est vu. Mais tout semble commencer à s'arranger entre nous. Et je suis content qu'elle soit venu me voir pour parler. Elle m'a aidé alors je suis heureux de pouvoir faire de même pour elle, ou au moins essayer.

- Ca marche. Je me dépeche de m'occuper de Mistigri et je suis à toi. Je devrais juste rentrer dans l'après midi pour aller voir un cheval mais sinon c'est bon.

Je termine mon café et me lève pour retourner vers la cage du serpent. Je le prends dans mes bras, lui parlant doucement pour le rassurer. J'adore les serpents mais je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde. J'espère que Hope ne fait pas partie de ces gens là et qu'elle ne va pas se sentir mal en voyant le monstre que je sors de sa cage.

Mais finalement tout se passe bien. Le serpent s'endort facilement et je peux le soigner sans trop de problèmes. Je fais le plus vite possible pour qu'elle ne m'attende pas trop, tout en faisant attention à ne pas bacler mon travail. Il en va de la survis de son oeil.

Je souffle finalement quand j'ai terminé et que le serpent est réinstallé dans sa cage. Je prends encore quelques minutes pour ranger mon matériel puis je la rejoins. On part finalement, marchant tranquillement vers le restaurant. J'enfoui mon nez déjà rougi par le nez dans mon écharpe. J'ai horreur de ce froid. Vivement que le cirque déménage dans un autre endroit.


“Merci de prendre du temps pour m’aider à y voir plus clair Luka, ça me touche beaucoup. J’apprécie vraiment !”


- Ce n'est rien. Tu as bien pris le temps d'écouter mes bêtises à propos d'un tatouage que je ne ferais peut être jamais. Je peux bien prendre un peu de temps pour discuter avec toi.

Et puis j'aime bien passer du temps avec elle. Cette petite soirée la dernière fois avait vraiment été agréable alors remettre ça est un plaisir même si on ne va pas discuter de choses faciles.

- Et j'avoue qu'une pause ne me fera pas de mal.

Surtout que j'ai la tête dans le cul depuis ce matin. J'ai un mal fou à me mettre au travail. Heureusement que je m'étais programmé une journée tranquille et que ce n'est pas aujourd'hui que je dois faire la visite de contrôle des lions. Je n'aurais pas survécu et je me serais certainement fait bouffu tout cru dans ce cas là.

Je m'arrête finalement devant un petit restaurant italien qui a l'air plutôt sympa. De toute façon j'ai tellement froid que le premier restaurant venu sera bien du moment que je peux aller me mettre au chaud.

- Ici ça te va? Pitié dis moi oui je vais finir congelé dans quelques minutes je sens.

Et c'est pas une blague, j'ai déjà du mal à sentir le bout de mon nez tellement il est gelé.

made by black arrow
Invité
Invité
avatar


Message
Sujet : Re: And I'm drowning in the déjà vu ✄ Luka & Hope    
Publié : Jeu 21 Déc - 14:03

And I'm drowning in the déjà vu

“Ce n’est rien. Tu as bien pris le temps d’écouter mes bêtises à propos d’un tatouage que je ne ferais peut-être jamais. Je peux bien prendre un peu de temps pour en discuter  avec toi.”

Le fameux tatouage. C’est vrai. C’est en partie- pour ne pas dire la totalité- grâce à cette idée que nous sommes là à discuter tranquillement avec Luka tout en nous dirigeant vers un restaurant. A nous voir, personne ne pourrait savoir qu’il y a à peine quelques semaines, nous nous entendions très mal- pour, une fois encore, ne pas dire absolument pas- mais je préfère ne pas revenir sur cette histoire pour le moins stupide. Mais aujourd’hui, c’est lui que j’ai choisi de venir voir pour régler “mon problème”. Je ne sais pas trop pourquoi en réalité mais il ne m’a pas refourgué dehors avec des coups de pieds aux fesses ou des paroles cinglantes. Alors, je suis heureuse d’être avec lui.

C’est qu’on a passé de longues minutes- même plus que ça- à parler de son hypothétique tatouage. Même si je pense que ça pourrait sûrement l’aider à passer par dessus ce qu’il s’est passé, je ne veux pas lui mettre la pression. Peut-être que je lui en reparlerai mais pour le moment, je préfère attendre encore un peu. Bien sûr, ça ne sera qu’un placebo, mais voir quelque chose de beau à la place de cet amas de chair reconstitué sera sûrement mieux.  

“Ici, ça te va ? Pitié dis moi oui ou je vais finir congelé dans quelques minutes je sens”.

Luka me ramène à l’instant. J’étais plongée dans mes pensées si bien que je n’ai pas pensé à regarder si nous arrivions près d’un restaurant convenable. Et puis, j’ai également oublié que Luka était plutôt craintif niveau froid. En même temps, c’est vrai qu’il fait plutôt froid en cette saison, dans ce pays qu’est l’Islande. D’ailleurs, il commence même à neiger. Je me mets à sourire comme une gamine alors que je hoche la tête. J’aime la neige. Qui n’aimerait pas la neige d’ailleurs ?

“Oui bien sûr. Excuse moi, je n’avais pas fait attention. Allons, rentrons vite nous mettre au chaud. Je ne voudrais pas que tu finisses en glaçon par ma faute, ni que tu te transformes en bonhomme de neige” dis-je en souriant.

Nous entrons dans le petit restaurant italien qui se trouve devant nous Rapidement accueilli par une serveuse au grand sourire, nous nous retrouvons assit dans un coin de la salle, prêt d’un poële à bois émettant une douce chaleur plus que bienvenue. C’est avec ce petit plaisir que la jeune femme nous laisse choisir parmis les différents plats du menu. Pour ma part ça sera pâte à la carbonara et tiramisu. J’adore la cuisine italienne.

“Tu sais, j’aurais sûrement choisi un repas italien si je m’étais mariée avec Alistair. Pour moi, c’est la meilleure nourriture au monde, bien que je ne crache pas sur la nourriture française !” dis-je amusée. “J’aurais aussi voulu me marier en Italie, au moment du coucher de soleil. Ça aurait été magnifique. Vraiment. C’était mon rêve”. Je soupire, un petit sourire nostalgique aux lèvres. Ouais, c’était mon rêve.

“Bref, passons.  si on parlait d’autre chose ? Il n’y a plus grand chose à dire. Alsitair est et sera toujours là pour me rappeler que malgré la distance ce que j’ai mis entre mon passé et moi, il sera toujours présent. Et je ne peux rien y faire. La lettre de ce matin le prouve bien… Toi, racontes moi quelque chose. N’importe quoi du moment que ça parle pas de lettre d’amour ou de petit ami incarcéré pour trafic de biens culturels” dis-je finalement alors que la serveuse apporte nos plats.



lumos maxima
♦ Prisoner of the past ♦
avatar
CREDITS : Bephou d'amour
TICKETS : 1567
MEMBRE : 05/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: And I'm drowning in the déjà vu ✄ Luka & Hope    
Publié : Ven 22 Déc - 19:16

Don't cross the line
Hope & Luka


“Oui bien sûr. Excuse moi, je n’avais pas fait attention. Allons, rentrons vite nous mettre au chaud. Je ne voudrais pas que tu finisses en glaçon par ma faute, ni que tu te transformes en bonhomme de neige”


Je souris et entre avec elle dans le restaurant. De suite je me sens beaucoup mieux. Un charmant serveur nous installe près d'un poele à bois et je commence à retrouver des sensations dans le bout de mon nez et dans mes doigts. Je jette au passage un coup d'oeil au serveur et surtout à ses jolies petites fesses. Pas mal du tout, mais je suis là pour passer un moment avec Hope et pas pour draguer tout ce qui bouge. Au pire je pourrais toujours revenir avec Apollo en espérant que ce charmant serveur soit là et que mon ami ne me le pique pas.

Je ne peux cependant m'empêcher de lui faire un sourire charmeur en commandant un plat de lasagne et le même dessert que la brune en face de moi. Il me rend mon sourire, appuyant ma décision de revenir le voir plus tard.

“Tu sais, j’aurais sûrement choisi un repas italien si je m’étais mariée avec Alistair. Pour moi, c’est la meilleure nourriture au monde, bien que je ne crache pas sur la nourriture française ! J’aurais aussi voulu me marier en Italie, au moment du coucher de soleil. Ça aurait été magnifique. Vraiment. C’était mon rêve”

Je souris légèrement en l'entendant parler. Elle l'aimait vraiment beaucoup pour avoir fait des projets comme ça avec lui. Moi je n'avais jamais réfléchi à tout ça. En même temps, en étant homosexuel, c'était compliqué de se marier. Mais ça commence à être légal dans certains pays. Aujourd'hui je me dis que j'aurais pu le faire. J'aurais pu le demander en mariage, lui sortir le grand jeu avec un diner aux chandelles et une belle bague. Pour la cérémonie je crois que ça m'aurait été égale. Je l'aurais laissé se faire plaisir. L'important pour moi aurait été de l'épouser, rien d'autre ne comptait.

“Bref, passons.  si on parlait d’autre chose ? Il n’y a plus grand chose à dire. Alsitair est et sera toujours là pour me rappeler que malgré la distance ce que j’ai mis entre mon passé et moi, il sera toujours présent. Et je ne peux rien y faire. La lettre de ce matin le prouve bien… Toi, racontes moi quelque chose. N’importe quoi du moment que ça parle pas de lettre d’amour ou de petit ami incarcéré pour trafic de biens culturels”

Je ne dis rien alors que la serveuse nous porte nos plats. Je préférais le mignon petit serveur de tout à l'heure. Mais bon tant pis, ce n'est que partie remise.

- Je crois qu'on ne peut pas fuir le passé, aussi loin qu'on aille il finit toujours pas nous rattraper. Mais on peut l'accepter et aller de l'avant. Tu aimais Alistair et ça ne changera, comme j'aimais mon ex et je ne l'oublierais jamais... Mais il faut que tu prennes du temps pour faire le tri dans tes sentiments et savoir si tu veux lui refaire confiance, tenter quelque chose à nouveau avec lui ou pas... Mais tu as raison changeons de sujet.

J'attaque mon plat en poussant un gémissement de plaisir. Ces lasagnes sont vraiment trop bonnes. Je cherche tout en mangeant, cherchant un sujet de conversation qui ne nous fasse du mal ni à l'un ni à l'autre.

- Tu parles de nourriture française... je ne sais plus si je te l'ai dit mais j'ai vécu pendant quelque temps à Paris. Je me gavais de leurs croissants c'était affreux. Ils sont vraiment beaucoup trop doué pour la nourriture. Mon père avait un restaurant alors je mangeais toujours bien en général mais en France, ça n'a vraiment rien à voir. Mais par contre j'ai toujours été incapable de cuisiner la moindre chose, je fais cramer des pâtes!

Je lui souris après ma petite blague. Enfin, ça n'en est pas une. J'ai déjà vraiment fait cramer des pâtes. Depuis ce jour Jean m'a viré en hurlant de la cuisine. Hors de question que je foute le bordel et que je nous tue avec mes expériences culinaires.

- J'ai adoré la France... par contre je ne suis jamais allé en Italie. Je voulais mais on a pas eu le temps. Tu y es allé toi?

Petite conversation anodine mais je n'ai pas vraiment trouvé mieux pour lui changer les idées. J'espère que ça ira, que j'arriverais à lui faire retrouver un minimum le sourire, au moins avec mes déboires culinaires.

made by black arrow
Invité
Invité
avatar


Message
Sujet : Re: And I'm drowning in the déjà vu ✄ Luka & Hope    
Publié : Jeu 11 Jan - 21:04

And I'm drowning in the déjà vu

“Je crois qu’on ne peut pas fuir le passé, aussi loin qu’on aille il finit toujours par nous rattraper. Mais on peut l’accepter et aller de l’avant.”

Je sais que Luka a raison. Je devrais jeter cette lettre, essayer de l’oublier et continuer d’avancer comme je l’ai si bien fais ces cinq longues dernières années. Après tout, si j’ai réussi pendant autant de temps, je devrais pouvoir le faire encore un peu non ?

“Tu aimais Alistair et ça ne changera pas, comme j’aimais mon ex et je l’oublierai jamais...Mais il faut que tu prennes du temps pour faire le tri dans tes sentiments et savoir si tu veux lui refaire confiance, tenter quelque chose à nouveau avec lui ou pas…”


Je hoche doucement la tête alors que l‘écoute attentivement Luka. Il est d’une patience exemplaire cet homme. Ces mots tournent et retournent dans ma tête comme si j’en cherchais le sens caché alors qu’ils sont terriblement simples. Il a raison. J’ai aimé Alistair, terriblement. Peut-être même que je l’ai bien trop aimé pour espérer pouvoir avancer sans lui. Est-ce ça mon futur ? Tenter de fuir un passé qui a tellement eu de poids sur moi ?

Ainsi Luka a vécu à Paris. Un sourire vient étirer mes lèvres. J’y suis vaguement passé durant mes longs mois de voyage, quelques jours tout au plus, mais j’en garde de très bons souvenirs. J’écoute Luka me raconter que son père tenait un restaurant et je trouve ça plutôt cool. Moi le mien, il est du genre bureau et café.

“Oh mais c’est génial ça. Personnellement, mon père travail dans un bureau. Il est avocat. C’est bien sympa mais si ma mère ne s’y connaissait pas en cuisine, on aurait sûrement mangé des boîtes de conserves tout le long de notre enfance et de notre adolescence. Heureusement que je n’ai pas hérité de ce côté là”
dis-je amusé. C’est vrai que les peut de fois où papa à fait à manger, c’était surtout des plats surgelés.

“J’ai adoré la France...par contre, je ne suis jamais allé en Italie. Je voulais mais on a pas eu le temps. Tu y es allée toi ?”


Je hoche une nouvelle fois la tête. Je me rappelle ces fameux jours. C’était un été, Alistair et moi fêtions nos deux ans d’amour. C’était beau et terriblement romantique. Nous avions dégustés des cappuccino au couché du soleil et fait des promenades en gondole, visitant lentement la si magnifique ville de Venise. Nous étions- à cette époque- heureux et amoureux.

“Oui. Une fois. C’était avec Alistair pour fêter notre deuxième anniversaire. Il m’y a emmené. C’était une surprise. Ce jour là, j’étais vraiment heureuse. C’était magnifique et romantique. Juste parfait”
dis-je en soupirant doucement avant de me mordiller doucement la lèvre, hésitant à poser la question qui me tourne dans la tête. “Ecoute Luka, excuse ma curiosité mais...ça fait plusieurs fois que je t’entends dire ‘nous’. Tu parles de ton ex et toi ? Pourquoi vous n’êtes plus ensembles ? Comme tu viens de dire que vous n’avez pas eu le temps. Vous avez rompu avant ?” demandai-je finalement doucement en me triturant les doigts espérant alors que Luka ne prenne pas mal ma curiosité.


lumos maxima
♦ Prisoner of the past ♦
avatar
CREDITS : Bephou d'amour
TICKETS : 1567
MEMBRE : 05/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: And I'm drowning in the déjà vu ✄ Luka & Hope    
Publié : Mar 16 Jan - 17:10

Don't cross the line
Hope & Luka

“Oh mais c’est génial ça. Personnellement, mon père travail dans un bureau. Il est avocat. C’est bien sympa mais si ma mère ne s’y connaissait pas en cuisine, on aurait sûrement mangé des boîtes de conserves tout le long de notre enfance et de notre adolescence. Heureusement que je n’ai pas hérité de ce côté là”

Heureusement oui pour elle, je suis une catastrophe et c'est pas facile tous les jours. Pendant mes année étudiantes je squattais souvent chez des potes ou chez mon copain ou encore je me faisais livrer de la nourriture. Et puis quand vraiment je n'avais pas le choix il y avait les plats cuisinés. Un coup dans le micro onde et c'était bon. Ca m'a permis de survivre et de ne pas finir mort de faim. Puis je suis allé en Afrique et là c'était plus simple, ce n'était pas moi qui cuisinait. A la base on était tous sensés tourner pour préparer les repas. Je les avais prévenu pourtant de ne pas me laisser seul dans la cuisine... cette soirée catastrophique leur a suffit pour comprendre et me bannir de la cuisine. Puis il y a eu Jean, lui s'était un vrai cordon bleu qui me régalait sans cesse de ses petits plats. Et puis... maintenant il y a le cirque qui me prépare mes repas et qui me permet de ne pas m'auto-empoissonné.


“Oui. Une fois. C’était avec Alistair pour fêter notre deuxième anniversaire. Il m’y a emmené. C’était une surprise. Ce jour là, j’étais vraiment heureuse. C’était magnifique et romantique. Juste parfait”


Aie moi qui voulait changer de sujet, je me suis un peu planté. Le fameux Alistair revient sur le tapis. Même si c'est pour évoquer un sujet plutôt agréable il est quand même là, planant au milieu de notre conversation. Je ne voulais pas ça. Je voulais qu'elle l'oublie, qu'elle laisse un peu de côté ses problèmes avec lui et qu'elle se laisse aller à une conversation banale.

“Ecoute Luka, excuse ma curiosité mais...ça fait plusieurs fois que je t’entends dire ‘nous’. Tu parles de ton ex et toi ? Pourquoi vous n’êtes plus ensembles ? Comme tu viens de dire que vous n’avez pas eu le temps. Vous avez rompu avant ?”

Je me fige, ma fourchette remplie de lasagnes encore à mi chemin de ma bouche. Si elle aussi elle avait voulu changer de sujet, elle ne pouvait pas faire pire. Me faire parler de lui, de la façon dont on s'est "séparé" y'a vraiment pas mieux pour plomber l'ambiance. Je me vois mal lui raconter la vérité, lui dire qu'il était l'amour de vie et que cette dernière me l'a enlevé dans un accident de voiture, le même qui m'a laissé estropié à vie. Non je ne vais pas dire ça, pour la simple et bonne raison que je n'ai jamais dit ça à personne, Nathaniel mis à part.

Je me reprends un peu et prend ma bouchée de lasagnes, tentant de retrouver un peu le contrôle de moi même. Je ne vais rien lui dire. Je vais juste éviter le sujet et essayer d'en trouver un autre pour oublier le malaise qui vient de se créer.

- La vie nous a séparé il y a plus de deux ans maintenant... quelques temps avant que je rentre au cirque. Je suis désolé mais je ne tiens pas vraiment à en parler...

Voilà... suffisamment vague mais sans mentir. Je ne suis pas capable de lui donner plus. Je termine mon plat et le repousse en soupirant.

- C'était vraiment trop bon.. J'espère que le cirque nous emmènera dans un endroit plus au soleil la prochaine fois. Qui sait on ira peut être en Italie et cette fois on ira déjeuner dans un vrai restaurant italien, encore mieux qu'ici.
made by black arrow
Invité
Invité
avatar


Message
Sujet : Re: And I'm drowning in the déjà vu ✄ Luka & Hope    
Publié : Mer 17 Jan - 0:54

And I'm drowning in the déjà vu

J’ai merdé, complètement merdé. Il y a des fois où je ferais mieux de tourner sept fois la langue dans ma bouche avant de parler. Je le comprends en voyant Luka se figer just après ma question. Son visage se ferme instantanément alors que la main tenant sa fourchette se fige à mi-chemin entre ses lèvres et son assiette. La curiosité est un vilain défaut Mademoiselle Osborne, me rabrouais-je alors en baissant un peu la tête, les yeux fixant mon assiette de pâtes à la carbonara.  Pendant les longues secondes où nous restons dans le silence, j’ai peur que Luka se mette en colère. Bien sûr, il aurait raison mais je ne voudrais pas me fâcher avec lui alors que nous  y avons mis du notre- tout les deux- pour faire évoluer notre relation dans le bon sens. Finalement, c’est lui qui vient rompre le silence alors que j’allais également le faire pour m’excuser.

“La vie nous a séparé il y a plus de deux ans maintenant … quelques temps avant que je rentre au cirque. Je suis désolé mais je ne tiens pas vraiment à en parler … “

Je hoche doucement la tête en me mordillant doucement la lèvre du bas. Je suis extrêmement gênée. Je comprends que Luka n’ai pas envie d’en parler. Après tout, c’est toujours compliqué de parler d’un tel événement. Mais en même temps, je dois avouer que je suis un peu ...frustrée, peut-être même un peu déçue ou en colère. Je ne sais pas trop. Après tout, j’ai étalé ma vie devant Luka, ce qui prouve que je lui fais confiance et lui, il n’est pas foutu de m’en dire un peu plus sur lui. C’est frustrant. C’est agaçant aussi. Mais je ne dis absolument rien. Je n’ai pas envie de me fâcher avec mon désormais ami le vétérinaire. Je préfère de loin prendre une gorgée de vin au lieu de parler.

“C’est vraiment trop bon...J’espère que le cirque nous emmènera dans un endroit plus au soleil la prochaine fois. Qui sait, on ira peut-être en Italie et cette fois, on ira déjeuner dans un vrai restaurant italien, encore mieux qu’ici”.

Je ris doucement en reposant mon verre. En effet, ça serait bien d’avoir un peu de chaleur. Pas que je n’aime pas l’Islande. Bien au contraire. J’adore ce pays et ces paysages. Ces légendes aussi. Cependant, c’est avec ce froid mordant que j’ai plus ou moins un problème. Le froid, c’est sympa mais à petite dose. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai chopé une merde comme un rhume par exemple.

“Bon dieu oui, un peu de chaleur et de la nourriture italienne. Tu viens d’avoir une merveilleuse idée Luka, tu devrais la proposer au chef. Ça serait tellement, tellement, tellement parfait ! On aurait de la chaleur, du soleil et des journées où le soleil est un peu plus présent que quatre heures dans la journée !” dis-je avant de laisser un petit rire m’échapper. C’est également à ce moment là que le serveur vient nous débarrasser et prendre notre commande pour le dessert. Dessert qui d’ailleurs, ne met pas plus d’une dizaine de minutes à arriver. Et voilà comment je me retrouve à manger un tiramisu fait maison. Un pur délice !

Finalement, le repas se passe sans d’autres encombres que la gourde que j’ai fais plus tôt et nous continuons de discuter de tout et de rien laissant ainsi la lettre, Alistair et l’ex de Luka derrière nous.

“Bon, on va le boire ce café ? Rappelle toi, cette fois, c’est moi qui invite !” lui dis-je alors que nous sortons du restaurant.  “Oh fait Luka… Je sais pas si j’ai bien fais et j’espère que tu ne m’en voudras pas mais, tu te souviens quand je t’ai laissé quelques minutes pour aller aux toilettes ? Et bien… j’ai remarqué que le serveur ne t’avais pas laissé indifférent et au vu des petits regard qu’il te lançait à chaque fois qu’il pouvait, tu lui as tapé dans l’oeil. Du coup, il est très fort probable que je sois allée le voir pour lui demander son numéro afin que tu lui passes un petit coup de téléphone pour aller boire un verre un soir” lui dis-je en rougissant alors que je lui tends le petit papier plié en quatre et comportant le numéro du téléphone dudit mignon petit serveur.

“Tu m’en veux ?” demandais-je finalement d’une petite voix.


lumos maxima
♦ Prisoner of the past ♦
avatar
CREDITS : Bephou d'amour
TICKETS : 1567
MEMBRE : 05/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: And I'm drowning in the déjà vu ✄ Luka & Hope    
Publié : Ven 19 Jan - 19:01

Don't cross the line
Hope & Luka


“Bon dieu oui, un peu de chaleur et de la nourriture italienne. Tu viens d’avoir une merveilleuse idée Luka, tu devrais la proposer au chef. Ça serait tellement, tellement, tellement parfait ! On aurait de la chaleur, du soleil et des journées où le soleil est un peu plus présent que quatre heures dans la journée !


J'avoue ça serait le rêve ça. Mais je doute que le chef écoute mes propositions. Il doit tenir compte d'un certain nombre de choses pour changer de ville autrement plus importe que les désirs de soleil de son vétérinaire.

On profite ensuite du repas tranquillement. Le sujet de nos exs un peu oublié pour le moment. Je profite du moment, me détendant un peu et oubliant tout ça. Elle se lève finalement pour aller aux toilettes et j'en profite pour aller payer notre repas. De mon mignon petit serveur plus de trace mais bon ce n'est pas grave. Je me vois mal laisser Hope pendant que je pars le baiser dans les toilettes.

Elle revient finalement et je lui souris gentiment en la voyant.

“Bon, on va le boire ce café ? Rappelle toi, cette fois, c’est moi qui invite !”

Je lui souris tout en quittant le restaurant. Bien sur que je m'en souviens mais je ne voulais pas insister. Notre repas comme il l'était me convenait tout à fait, elle n'avait pas à se sentir redevable et me payer un café.

“Oh fait Luka… Je sais pas si j’ai bien fais et j’espère que tu ne m’en voudras pas mais, tu te souviens quand je t’ai laissé quelques minutes pour aller aux toilettes ? Et bien… j’ai remarqué que le serveur ne t’avais pas laissé indifférent et au vu des petits regard qu’il te lançait à chaque fois qu’il pouvait, tu lui as tapé dans l’oeil. Du coup, il est très fort probable que je sois allée le voir pour lui demander son numéro afin que tu lui passes un petit coup de téléphone pour aller boire un verre un soir”

Je m'arrête et regarde le bout de papier qu'elle me tend, fronçant les sourcils. Elle lui a pris son numéro? Sans me demander? Comme si je n'étais pas capable de le faire moi même... Ok il ne faut pas que je m'énerve. Elle ne pensait certainement pas mal faire. A voir la moue qu'elle affiche et cette façon de me demander si je lui en veux je me doute qu'elle voulait vraiment faire bien. Mais elle aurait pu ne rien faire ça aurait été beaucoup mieux.

Maintenant le pauvre type va se faire des illusions. Il va attendre mon coup de fil pendant des jours, espérant que je l'invite à aller boire un verre ou même à dîner.

Je soupire en rangeant le papier dans ma poche.

- Je ne t'en veux pas mais... tu n'aurais pas du faire ça...

Je reprends ma marche, me passant distraitement la main dans les cheveux. J'essaie de mettre un peu d'ordre dans mes idées, essayant de présenter la chose sans la vexer.

- Ce n'est pas mon genre de faire ça, prendre le numéro d'un mec, l'inviter à sortir et tout... Il va se faire des illusions après. Il va s'attendre à plus, à d'autres rendez vous et... c'est pas moi ça. Je baise les mecs une fois et puis je les oublie. Pas de sortie, pas de diner en tête, pas de seconde fois.

Je me mords la lèvre, un peu mal à l'aise. J'ai eu du mal à lui faire comprendre que je n'étais pas un parfait connard, elle va se dire qu'elle s'était trompé maintenant.

- Tu dois me prendre pour un connard mais... je suis comme ça... je ne veux plus m'attacher à personne.


made by black arrow
Contenu sponsorisé


Message
Sujet : Re: And I'm drowning in the déjà vu ✄ Luka & Hope    
Publié :

 Sujets similaires
-
» Drowning
» CLARA ❞ We’re all kind of weird and twisted and drowning.
» Drowning [Heath x Sonera]
» Drowning Sorrows - Naël & Nola
» I feel like en drowning! (FEAT Aleksix Deakyns)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAVE YOU SEEN THE CLOWN ? :: Noah's ark circus comes to town :: behind the scenes :: Shelter animals-