Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
 :: welcom to Reykjavik :: Miðborg, Reykjavik :: bars et discothèques
Find me in the dark
♦ Prisoner of the past ♦
avatar
AVATAR : Rick Genest
PSEUDO : KSS ©
CREDITS : AV © Electric Soul // SI © kss
TICKETS : 5550
MEMBRE : 05/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Find me in the dark   
Publié : Dim 17 Juin - 12:47

Find me in the dark

Autant pour moi que pour toi, je t'ai trouvé dans le noir. Perdu.
Je serai ta lumière pour cette nuit mon ami.


Le monstre s’était levé de bonne heure aujourd’hui. Il devait être environs 17h quand il sortit de sa roulotte. Le désavantage de travailler et de vivre la nuit, c’est que les commerces sont majoritairement fermés… C’est pourquoi, l’aube se fait plus tôt pour les oiseaux nocturnes qui ont besoin de se ravitailler… Des cigarettes, quelques bouteilles d’alcool commençaient à manquer au monstre… De fait, il fallait sortir en ville, faire quelques achats pour compléter son stock. Et ce, avant le taff !

Totalement couvert et recouvert, aucun morceau de peau n’était visible. La capuche mise au-dessus d’un bonnet, une écharpe venant recouvrir son nez et sa bouche, le visage était tourné vers le bas, pour être certain de n’incommoder aucun des passants qui croiseraient sa route…   Les mains dans la poche ventrale de son pull sombre, un jeans un peu vieillit et des boots, il avait une dégaine de délinquant, mais il se tiendrait à distance.

En sortant du cirque, il était forcément passé par la zone d’entraînement. Il avait entendu Alice gueuler au loin, faire une scène de tous les diables, parce que Max’ n’était toujours pas là et que la période d’entraînement était bientôt terminée… L’attention du prostitué avait été retenue par ses grands gestes et sa voix stridente, qui accaparait les artistes aux alentours. Son téléphone dans la main, il manqua plusieurs fois de se faire exploser contre le sol et/ou contre la cible sur laquelle elle devait s’exposer… Bel’ continua sa route. Après tout, ça ne le regardait pas et s’il s’en mêlait, on allait clairement lui foutre au nez que ce n’était pas ses oignions…

Arrivé en ville, il savait déjà où aller pour acheter ses vivres. Une petite échoppe au coin d’une rue, avait déjà eu affaire à Nathaniel. La vieille tenancière savait qu’il était un artiste du cirque. Elle avait l’habitude de le voir venir acheter ses cigarettes. Il était un garçon très serviable, même si, la première fois, elle c’était arrêtée sur son physique. Mais finalement, elle s’était rendue compte qu’il était très poli. Sortant son sachet en carton – qu’il avait l’habitude de prendre avec lui pour ses petites courses – la vieille femme lui glissa les bouteilles de Guinness et de whiskey. Oui, Bel’ était un consommateur très local ! Il aime les bonnes choses…

En sortant du shop, il reprit son chemin en changeant d’itinéraire. Pourquoi ? Pour éviter qu’on ne l’attende au coin d’une rue, pour éviter d’attirer l’attention et surtout pour voir un peu du paysage… Il n’aura jamais eu autant raison de le faire aujourd’hui !
Dans un bar, il remarqua Max’ à un bar… Seul, avec déjà quelques verres vides autour de lui… Le monstre ne mit pas longtemps à comprendre que le nouveau lanceur de couteaux – qui avait pris rendez-vous avec lui pour ‘apprendre à le connaître’ – était mal en point… Même s’il le prenait pour une groupe, Bel’ jeta sa cigarette et entra dans le bar. Ses mains étant cachées par des mitaines, ses doigts tatoués étaient à peine visibles. Il posa son sac en papier à ses pieds et s’installa à côté de Max’, sans lui laisser le choix. Il voyait bien que son collègue était en détresse. Et il était décidé à ne pas le laisser dans cet état.

Le barman vint vers eux. Il avait compris que Max’ était là pour se souler et oublier et que le tatoué était venu en renfort. C’est pourquoi il ne le fit pas trop chier avec son sac. De ses doigts à moitié découverts, Bel commanda 2 verres. 2 verres de Guinness. Puis il se retourna vers Max’, descendit son écharpe pour pouvoir lui parler et il lui annonça comme amorce :

« Alice n’est vraiment pas contente… »






Dernière édition par Nathaniel Petritsch le Mar 10 Juil - 0:31, édité 1 fois
http://haveyouseentheclown.forumactif.org/t454-i-ll-haunt-you-yo
♦ I'm who I'm ♦
avatar
AVATAR : James McAvoy
PSEUDO : Lil's
CREDITS : vava : Moi-même
TICKETS : 3304
MEMBRE : 14/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Find me in the dark   
Publié : Dim 17 Juin - 19:36

Find me in the dark
Maximilian Fleming & Nathaniel Petritsch


Oublier. Il avait pour mission de tout oublier. Oh c'était facile à dire, mais le faire c'était une autre paire de manches. Ses sentiments étaient bien ancrés dans tout son corps, ne laissant plus la place à une autre personne d'entrer dans sa vie et de chasser cet homme qui le hantait depuis un moment. Il avait fallu qu'il tombe amoureux de son ami. Il avait tout fait pour ne pas prêter attention à ses sentiments mais arrivé à un moment, il ne pouvait plus les ignorer. Il les avait même dit à haute voix. Et c'était là que tout avait dérapé. L'homme qu'il aimait en avait un autre dans son coeur, un qu'il ne voulait pas oublier ou chasser.

Alors la première étape avait été de se noyer dans son travail. S'il se concentrait sur ses numéros, il n'aurait plus le temps de se consacrer à son coeur brisé. Il n'arrivait clairement pas à ramasser les morceaux alors à quoi bon continuer à se couper les doigts dessus ? Mais s'entraîner avait été un fiasco total. Il enchaînait les chutes, les erreurs et les blessures. Il avait au moins eu l'intelligence de ne pas impliquer sa partenaire. Alice ne méritait pas de finir à l'hôpital. Il avait assez de problèmes de son côté pour ne pas en rajouter en plus. Et surtout il ne se pardonnerait jamais de blesser la jeune femme comme il l'avait fait avec Natasha. Son ancienne partenaire devait encore porter la cicatrice de ce jour fatidique. Il n'avait jamais compris comment elle avait pu lui pardonner et recommencer à travailler avec lui. Même si c'était les aléas du métier, elle aurait pu être vraiment grièvement blessée et ne jamais remettre les pieds sur scène. Tout ça parce qu'il avait été distrait par l'entrée, certes fracassante, du petit-ami de Natasha dans son dos. On pourrait pointer du doigt cet intrus mais Max savait qu'il était aussi en faute. Lorsqu'il avait un couteau entre les mains, il n'avait pas le droit de se laisser distraire. Si un spectateur faisait comme l'ex de Natasha, Max ne pouvait pas se laisser distraire, la vie des autres étaient en jeu.

En plus, en dehors de tout ça, il s'était vraiment bien blessé au bras. En retirant un couteau d'une de ses cibles, il avait tiré un peu trop fort, surement sur le coup de la colère, et il avait perdu l'équilibre. La lame avait fini dans son bras droit. Il avait encore mal et avait eu la chance de se faire arrêter. Pas de spectacle pour lui pendant quelques jours pour être sûr. Mais rien ne lui interdisait de s'entraîner. Rien du tout. Rien à part son état. Il savait qu'il allait blesser quelqu'un si ce n'était pas lui. Et même si Alice le harcelait de messages et d'appels, il refusait de répondre. Que pouvait-il lui dire ? Il ne pouvait pas se confier à elle. Il avait l'impression de ne pouvoir se confier à personne. Il ne pouvait plus écrire une lettre à Daniel, ce serait ridicule alors que le metteur en scène se trouvait à quelques mètres de lui maintenant qu'ils travaillaient au même endroit.

Alors sa dernière solution avait été d'aller se saouler pour oublier. C'était la technique que tout le monde utilisait. Elle devait bien faire ses preuves d'une façon ou d'une autre. Ainsi, Max était sorti du cirque pour se diriger vers un petit bar qu'il connaissait. Il avait évité tous ceux où il avait été avec la personne qu'il voulait oublier. En particulier le bar où ils s'étaient embrassés. Il ne pourrait pas revoir les lieux sans sentir une vive douleur aux morceaux de son coeur.

Premier verre. Rien. Deuxième verre. Pas forcément mieux. Combien allait-il devoir en consommer avant de ressentir quelque chose ? Troisième verre. Le serveur attrapa son téléphone et le cacha sous le bar. Quoi ? Il avait donné l'impression qu'il allait le prendre et faire une connerie avec ? Probablement vu comment il foudroyait l'écran à force de le voir s'illuminer sur les messages d'Alice. Il n'y avait qu'elle pour le saouler autant. Et encore, ce n'était pas suffisant pour lui faire oublier cet homme qu'il aimait et aimerait encore probablement pendant des années. Il ne voyait pas comment il pourrait le sortir de sa tête ... de son coeur. Alors autant continuer à boire. Quatrième verre en cours. Le visage de l'élu de son coeur était toujours là. Mais ce n'était pas le visage heureux qu'il avait connu pendant des mois, c'était celui de leur dernière conversation, celle qui avait tout fait basculer. Max se cacha derrière ses mains, prêt à laisser couler les larmes. Pourtant rien ne se passa. Rien de son côté. Car il sentait bien qu'un intrus était venu se joindre à lui. Il avait envie de relever la tête et de lui dire d'aller ailleurs car il n'était pas d'humeur pour de la compagnie. Il n'y avait presque personne alors cet homme n'avait aucune raison de se mettre à côté de lui. Aucune à part peut-être s'il le connaissait et c'était surement ce qu'il craignait le plus. Il était dans un sale état et il n'avait vraiment pas envie de tomber sur une connaissance. Pas maintenant !

La voix qui résonna à ses côtés, il la connaissait. Il l'avait déjà entendu. Mais il était incapable de mettre un visage dessus. Ses pensées étaient complètement embrouillées de toute façon, juste pas assez pour oublier. Alors il releva la tête, se tournant vers l'homme qui lui parlait d'Alice. Qu'est-ce que ça pouvait faire si sa partenaire n'était pas contente ? C'était leur problème. Pourtant Max resta un instant muet. Devant lui se tenait Belphegor avec qui il avait partagé une heure de pur plaisir. Depuis il ne savait plus trop comment l'aborder. Ça avait été vraiment une connerie de venir le voir et coucher avec lui avant même de pouvoir le connaître vraiment.

Le serveur déposa les deux verres qu'avait commandé Nathaniel. Il tendit à ce dernier le téléphone de Max en lui demandant de s'en occuper. Le lanceur de couteaux soupira et tourna sa tête vers son propre verre qui était déjà vide. Il en était au combien ? Il avait oublié le compte mais il savait qu'il n'en avait pas encore bu assez.

"- Je sais. J'ai failli balancer mon téléphone à travers la pièce tellement elle me harcèle de messages."

Sa voix avait perdu son éclat habituel. Il donnait l'impression de n'être plus que l'ombre de lui-même. Il était au fond du gouffre et n'avait même plus l'envie de devenir une étoile alors que ce rêve le hantait depuis ses premiers pas au cirque.



Never give up ~
Life is a circus ring with some moments more spectacular than others. (Janusc Korczak) ©️endlesslove.

     


Dernière édition par Maximilian Fleming le Mer 27 Juin - 11:10, édité 1 fois
♦ Prisoner of the past ♦
avatar
AVATAR : Rick Genest
PSEUDO : KSS ©
CREDITS : AV © Electric Soul // SI © kss
TICKETS : 5550
MEMBRE : 05/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Find me in the dark   
Publié : Mar 26 Juin - 23:59

Le serveur déposa alors les 2 belles Guinness devant eux et il tendit le téléphone de Max’ au monstre.  Il vit son écran éclairé afficher une bonne dizaine d’appels manqués et de messages non-ouverts. Il le glissa rapidement dans sa poche ventrale, à côté de ses cigarettes… Le tatoué remercia le barman du regard. Barman qui tiqua un peu sur les tatouages du visage de l’exhibitionniste, mais il ne se tarda pas en questions inutiles. Il était clair qu’il venait du cirque en ville donc,… il retourna rapidement à son travail. C’est le genre d’effet auquel Bel’ était habitué de toute façon…

Max’ avait répondu à sa remarque : « Je sais. J'ai failli balancer mon téléphone à travers la pièce tellement elle me harcèle de messages. » En effet ! Il l’avait bel et bien remarqué… Il avait parlé avec une voix triste. Son visage trahissait un mal être profond. Max’ venait d’être blessé. Et même si aux yeux de Bel’, il n’était qu’un collègue un peu groupie sur les bords, il avait trouvé sa démarche plutôt honorable. L’avoir loué 1h pour essayé d’apprendre à connaître son collègue. Pour passer un bon moment avec lui. Sauf qu’ils s’étaient rencontré dans le cadre de son travail et donc, ce n’était peut—être pas la meilleure façon d’apprendre à connaitre quelqu’un si ce n’est que sur le plan professionnel… Là, Max’ pouvait prétendre connaître les talents de Belphégor, mais sa personnalité lui restait inconnue… Quoi qu’il en soit, il était dans le besoin. Et comme il faisait partie de la famille du cirque, Bel’ se sentait un tout petit peu responsable. Passer à côté de lui sans y prêter attention, n’est pas dans sa nature… Malgré les apparences, Bel’ est quelqu’un de loyal et d’attentionné.

Le monstre attrapa son verre du bout de ses doigts apparents et tatoués. Il but une gorgée et s’en délecta. Puis, posant son verre, il rompit à nouveau le silence pour demander à son collègue :

« Je peux t’aider ? »

Lui demanda-t-il, affectueusement. * Tu dois en avoir tellement gros pour rater un entrainement, que le problème que tu caches n’est certainement pas anodins… Je ne te demanderais pas quel est-il. Je ne te demanderais pas de déballer ce que tu as sur le cœur, parce que ce n’est peut-être pas le bon moment pour toi. Mais saches que je suis à côté de toi et que je suis prêt à tout entendre. Je suis prêt à te rendre service si je peux t’être utile…* Voilà tout le sens caché de cette simple question. Il est comme ça le monstre. Il ne parle pas pour ne rien dire... Il ne parle jamais pour ne rien ! Alors les mots qu’il emploie sont bourrés de sens-cachés et de sous-entendus…  Les mots qu’il emploie ont un impact certain. Une importance capitale. Une définition. Chaque mot signifie quelque chose. Chaque phrase est porteuse d’un message particulier… Et le message de cette dernière est une proposition d’écoute, d’aide, de renfort envers ce collègue – peut-être collant – mais affectueux et en détresse…






Dernière édition par Nathaniel Petritsch le Mar 10 Juil - 0:35, édité 3 fois
http://haveyouseentheclown.forumactif.org/t454-i-ll-haunt-you-yo
♦ I'm who I'm ♦
avatar
AVATAR : James McAvoy
PSEUDO : Lil's
CREDITS : vava : Moi-même
TICKETS : 3304
MEMBRE : 14/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Find me in the dark   
Publié : Mer 27 Juin - 11:11

Find me in the dark
Maximilian Fleming & Nathaniel Petritsch


Au fond de son verre, le glaçon glissait d'un bord à l'autre, se transformant doucement en eau. Max avait besoin de continuer. Il n'avait pas assez bu encore. L'alcool faisait doucement son effet mais il était encore conscient ce qu'il faisait ou disait. Ses souvenirs étaient là, aussi clairs que s'il n'avait pas bu une goutte d'alcool. Que ce soit le visage de Luka lors de leur dernière conversation, celui d'Eric qui lui avait aussi brisé le coeur d'une certaine façon ou encore le sourire de sa soeur avant qu'elle ne prenne une décision irrémédiable. Que serait-elle devenue si elle n'avait pas pris cette terrible décision plus de dix ans auparavant ? Aurait-elle aussi intégrée un cirque ? Aurait-elle fait des études pour devenir une grande journaliste ? Il n'en avait pas la moindre idée. Sa soeur était trop jeune pour choisir un avenir à l'époque. Elle aurait du avoir toute la vie devant elle. Elle aurait du pouvoir repartir, soutenue par sa famille. Mais Max avait failli à sa mission de grand-frère. Il avait été le pire. Il aurait dû être là à ses côtés.

Son interlocuteur posa enfin la question tant attendue. Max avait bien senti qu'il ne s'était pas posé par hasard juste à côté de lui dans le simple espoir de boire un verre tranquillement. Non, si Belphegor était là, c'était pour lui venir en aide. Ils ne se connaissaient pas vraiment et pourtant son collègue voulait l'aider. Il essayait de lui tendre une main. Devait-il la saisir ? Devait-il continuer de s'enfermer ? Il n'en avait pas la moindre idée. Tout lui semblait être un mauvais choix. Mais une chose était sûre, il ne voulait plus se rapprocher des gens. Il ne voulait plus finir par s'attacher pour les voir disparaître de sa vie brusquement. Sa soeur était morte. Eric s'était enfui dans un mot. Et maintenant Luka avait décidé de lui briser le coeur car il ne pouvait pas oublier un autre. Il ne voulait même plus être ami avec lui. Il ne voulait plus le voir. C'était bien la pire des "disparitions" qu'il avait vécu. Même Eric ne lui avait pas autant fait mal car Max savait à quel point cet homme n'était pas fait pour se poser avec quelqu'un quelque part. Il le connaissait assez après tout ce temps passé à ses côtés. Alors il avait essayé de ne pas trop espérer d'avoir un véritable avenir avec lui. Et il avait eu raison, Eric était reparti comme il était arrivé dans sa vie. Sauf que cette fois, il ne lui avait plus jamais donné de nouvelles.

"- ...J'en peux plus ... J'en ai marre de voir les gens que j'aime disparaître de ma vie ..."

Sa voix se brisa et il dut faire de son mieux pour ne pas laisser les larmes couler sur ses joues. Il n'avait pas envie de pleurer. Pas devant son collègue, pas devant le barman. Il préférait le faire seul, chez lui, loin du regard des autres. Il n'avait pas besoin qu'on le prenne plus en pitié que c'était déjà le cas. Mais c'était dur de laisser sortir les mots sans laisser les larmes partir avec. Quand il buvait seul, perdu dans ses souvenirs douloureux, il ne ressentait pas le besoin d'évacuer plus que ça. Pourtant maintenant, face à son collègue et son envie de l'aider, Max ressentait le besoin de tout laisser sortir. Son corps semblait vouloir en finir, tout évacuer d'un coup, contrairement à son esprit qui préférait garder ça pour plus tard, pour un endroit à l'abri du monde extérieur. Il était vraiment perdu dans un méli-mélo d'émotions et d'envies contraires.

"- Un autre...", Lança Max sans arriver à sortir le mot magique. Il ne pouvait pas trop parler et le barman ne sembla pas trop lui en tenir rigueur puisqu'il s'approcha pour remplir une nouvelle fois son verre. Il fit même l'effort de lui mettre un nouveau glaçon vu que celui qu'il gisait au fond du verre avait déjà bien fondu.

Une fois son verre rempli, Max regarda l'alcool et le glaçon sans parvenir à se décider à boire. Il n'arrivait pas à apprécier la boisson. Il trouvait même le goût infect. Il en avait presque la nausée mais c'était ses sentiments qui le mettaient dans cet état. Et peut-être même ses souvenirs. Mais il avait que ce n'était pas avec une bière qu'il allait arriver à se saouler plus vite. De toute façon, il avait bu trop de bière en compagnie de Luka pour oser en retoucher une maintenant.



Never give up ~
Life is a circus ring with some moments more spectacular than others. (Janusc Korczak) ©️endlesslove.

     
♦ Prisoner of the past ♦
avatar
AVATAR : Rick Genest
PSEUDO : KSS ©
CREDITS : AV © Electric Soul // SI © kss
TICKETS : 5550
MEMBRE : 05/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Find me in the dark   
Publié : Mar 10 Juil - 12:26

Les êtres humains qui ont un bon fond, sont si rares… Ils sont des êtres en voie d’extinction. Et même si socialement parlant, le monstre est un extraterrestre pour l’humanité, il sait. Il voit. Il l’a vue grandir. Il l’a vue évoluer. Il l’a vue se casser la gueule. Mainte et mainte fois. Mais comme dans toute règle, il y a des exceptions. Le cirque en est une. Le cirque se pose comme un refuge de ces êtres qui, cachés aux yeux des autres, se complaisent à ressembler à ces gens, ces êtres humains lambda, qui vivent calqués sur ce système de société, tout en prônant un style de vie différente. Sauf qu’en eux, quelque chose est différent. Parfois ils le savent, parfois ils ne s’en rendent pas compte… Les êtres humains au bon fond sont rares… Et même si Maximilian lui avait donné une impression de groupie par son comportement, Bel’ sait qu’il fait partie de ces êtres en voie d’extinction.  

À sa question, Max’ lui répondit : « ...J'en peux plus ... J'en ai marre de voir les gens que j'aime disparaître de ma vie ... » Bel’ le regarda. Le verre dans la main, posé sur le bar. Il l’analysait. Il cherchait. Il entendait. Il comprenait. Sa voix brisée en fin de réplique en dit long sur la profondeur de la blessure qui venait de subir. Même si son esprit était légèrement alcoolisé et donc, plus sensible, la détresse de Max’ était bel et bien perceptible. Il se fit violence pour éviter de laisser couler une larme traitresse… pourquoi ? Par fierté ?! … Encore un réflexe que le monstre tatoué ne comprenait pas… si les êtres humains sont doté de glandes lacrymales qui s’activent lors de fortes émotions, pourquoi les retenir ? Pour les empêcher d’agir ? C’est ton corps. Laisse-le s’exprimer ! Laisse-toi passer au-dessus de ces conventions qui interdisent aux hommes de pleurer devant leurs condisciples, sous prétexte de symbole de faiblesse et de sensibilité…

Son collègue commanda un autre verre. Avec un autre glaçon… Quel gâchis… Voyant son collègue regarder son verre, comme si celui-ci était détenteur de tout son avenir, Bel’ bus une gorgée. Son regard se fit plus insistant. Sa tête se pencha sur le côté, en symbole de compassion.  * Alors, c’est pour ça que tu bois ? C’est parce que tu aimes des gens qui disparaissent de ta vie, que tu veux te flouter l’esprit pour une nuit seulement ? Je sais que tu sais que ça ne résoudra pas le problème. Tu ne pourras pas t’empêcher de penser à eux. Saches qu’ils ne disparaitront jamais de ta tête. Et je vais te révéler une chose, ils ne disparaitront pas de ta vie non plus… Ils en font partie. Ils en ont fait partie… Ils disparaissent de ton quotidien, en te laissant seul face à toi-même. Et c’est la solitude que tu ne supportes pas. Que tu ne supportes plus. C’est le fait que ces personnes aimées ne répondent pas à tes attentes. Mais tu ne peux pas contrôler le monde. Malheureusement. Tu n’es pas un manipulateur d’êtres humains. Tu ne peux pas forcer un autre être humain à agir et à penser comme toi tu le souhaites… Accepte-le. Tu vivras mieux.* La boisson est un bien piètre compagnon… !

« Tu veux me raconter ? »

Lui demanda-t-il avec une voix un peu plus basse, afin d’engager la confidence et le secret. Question déclencheur de largage d’émotion. * Comporte-toi comme un être humain Max’. Comme un vrai être humain. Exprime-toi et laisse ton corps parler… Laisse-le s’exprimer. Tu en as besoin.*




http://haveyouseentheclown.forumactif.org/t454-i-ll-haunt-you-yo
♦ I'm who I'm ♦
avatar
AVATAR : James McAvoy
PSEUDO : Lil's
CREDITS : vava : Moi-même
TICKETS : 3304
MEMBRE : 14/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Find me in the dark   
Publié : Mar 10 Juil - 16:06

Find me in the dark
Maximilian Fleming & Nathaniel Petritsch


Le silence se fit pendant que les pensées de Max continuaient de s'entrechoquer et de remonter à la surface comme des petites bulles de gaz dans un liquide. Et ce n'était pas en fixant intensément le glaçon au fond de son verre que tout allait s'arrêter. Le flot n'allait pas se tarir aussi facilement. L'artiste le savait. Il avait même parfaitement conscience que l'alcool n'allait pas apporter la moindre solution à son problème. À ses problèmes. C'était sûrement pour ça qu'il n'enchaînait pas les verres à la vitesse de l'éclair.

Son voisin de bar finit par reprendre la parole. Raconter. Il lui proposait de vider son coeur ici et maintenant. Pourtant, même si Max voulait parler de son fardeau du moment, il ne savait pas par quoi commencer. Devait-il se contenter d'évoquer Luka et ce qui s'était passé entre eux ? Ou alors devait-il remonter plus loin ? Le lanceur de couteaux savait que s'il était aussi mal c'était à cause d'un tout donc il ne pouvait pas se débarrasser malgré les années qui passaient. Mais avait-il vraiment envie de remonter aussi loin en compagnie de son collègue ? Il ne le connaissait pas vraiment au final. Et rien ne lui disait qu'il avait vraiment envie de tout entendre.

"- Je sais pas", Avoua-t-il en levant son verre. Il aurait du le porter à ses lèvres pour en boire une gorgée mais il en fut bien incapable. Il s'amusa juste à faire glisser le gros glaçon le long des parois avant de le reposer. Il soupira et posa son front contre le bois du bar. Il était dans un état lamentable. Il avait vraiment l'impression d'avoir touché le fond pour de bon. Alors il ferma les yeux, le temps de trouver ce qu'il voulait dire.

Une minute passa, en silence.

"- Je ...", Commença finalement Max sans bouger, "J'ai trop perdu."

Ce n'était pas ce qu'il voulait dire. Il avait autre chose en tête mais il n'avait pas réussi à sortir les bonnes paroles. Il ouvrit doucement les yeux et releva la tête. Rien n'avait bougé. Ce n'était pas comme s'il espérait vraiment que tout allait s'arranger pendant qu'il ne regardait pas, mais ce serait vraiment merveilleux si c'était possible. Ce serait même tellement plus simple pour lui.

"- Ma soeur, m... Erik, et maintenant Luka."

Max avait failli évoquer son frère aussi mais la situation avec lui était réglée. Ce serait bien la seule qui pourrait s'améliorer avec le temps. Sa soeur était morte. Elle ne pourrait jamais revenir à la vie. Erik était parti et connaissant l'homme, l'artiste savait qu'il ne le reverrait plus. Ce n'était pas quelqu'un qui pouvait se poser dans la vie. Et Luka ... C'était à rien n'y comprendre. Max ne savait pas où ça avait dérapé. Il ne connaissait pas le passé du vétérinaire. Celui-ci ne lui en avait jamais parlé alors que lui, il lui avait confié ce qui était arrivé à Anna, sa soeur. Quel était cet homme qu'il ne pouvait pas oublier ? Celui qui hantait toujours son coeur ? Ce n'était pas juste. Max avait le droit de savoir, de comprendre pourquoi celui qu'il considérait comme un ami très précieux ne pouvait pas l'aimer. Il avait droit à une raison plus précise, non ? Était-ce vraiment trop demander ?

Sentant une colère très douloureuse faire surface, Max ferma les yeux et essaya de penser à autre chose. Il ne pouvait pas s'énerver maintenant. Il ne voulait pas craquer à cause de ce sentiment. Il préférait pleurer. Il voulait que tout disparaisse avec ses larmes. Même si ça n'arriverait pas, il savait que ça lui ferait plus de bien que de s'agacer face à une donnée qu'il ne possédait pas et ne posséderait sans doute jamais.



Never give up ~
Life is a circus ring with some moments more spectacular than others. (Janusc Korczak) ©️endlesslove.

     
♦ Prisoner of the past ♦
avatar
AVATAR : Rick Genest
PSEUDO : KSS ©
CREDITS : AV © Electric Soul // SI © kss
TICKETS : 5550
MEMBRE : 05/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Find me in the dark   
Publié : Lun 16 Juil - 22:39

Il faisait tourner son glaçon contre les parois de cristal de son verre, prisonnier d’une main hésitante… Symbole même de l’hésitation, symbole même d’un être humain perdu dans les affres de son âme. Hésitations, doutes, il est clair qu’il est perdu et qu’il ne sait pas par où commencer afin de déficeler cette situation… Un « Je sais pas. » vint confirmer ce que le monstre pensait en l’observant… Front contre le bar, le lanceur de couteau tenta sans doute de mettre de l’ordre dans son esprit, afin que sa bouche puisse exprimer un tant soit peu de mots logiques… Bel’ hésita même à poser sa main sur son dos, en signe de soutien. Mais non. Il se ravisa bien vite, pensant que cela aurait pu être considéré comme un élément perturbateur. À la place, il préféra boire une gorgée de sa bière.

« Je… J’ai trop perdu. » Avoua-t-il dans un premier temps. « Ma sœur,…. Erik, et maintenant Luka. » Le monstre fronça un instant les sourcils. Luka ? Son Luka ? Son meilleur ami d’enfance ? Il ne pouvait s’agir que de lui, étant donné qu’il est le seul à porter ce prénom au cirque. Le monstre compris qu’il se trouvait face à l’une des nouvelles ‘victimes’ de son meilleur ami. Visiblement, il s’était attaché hors, Luka n’a eu qu’un seul et véritable amour dans sa vie. Et ça lui aura coûté sa jambe…

Une nouvelle gorgée de bière vint donner le début de sa réplique :

« Je ne connais pas toute ton histoire, mais saches que je suis désolé pour toi… »

* Je ne connais pas toute ton histoire, mais saches que Luka n’est pas un mec qui prend les relations au sérieux. Il n’est plus comme ça. Il a perdu son âme sœur. Ça lui a coûté sa jambe, et je sais, je sens qu’il ne retombera plus jamais amoureux. Il ne veut plus tomber amoureux. Il en a trop bavé et trop souffert… Plus jamais il ne s’accrochera à qui que ce soit. Il est devenu un électron libre, qui passe d’atome en atome, sans demander son dû. *

« Que s’est-il passé entre toi et Luka ? »

Lui demanda-t-il ensuite, par simple curiosité.
S’il ne veut pas lui en parler, il comprendrait. Il pourrait aller voir directement Luka pour savoir, mais il se doutait qu’il se fichait pas mal de Max’ et de leur histoire. Max’ devait représenter un simple plan cul, comme d’habitude. Mais ce plan cul-ci, était en souffrance… Et Bel’ était tombé dessus. Un plan-cul, un mec bien, au bon fond… alors…




http://haveyouseentheclown.forumactif.org/t454-i-ll-haunt-you-yo
♦ I'm who I'm ♦
avatar
AVATAR : James McAvoy
PSEUDO : Lil's
CREDITS : vava : Moi-même
TICKETS : 3304
MEMBRE : 14/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Find me in the dark   
Publié : Mar 17 Juil - 18:36

Find me in the dark
Maximilian Fleming & Nathaniel Petritsch


Les mains autour de son verre, les yeux fermés, Max essayait de se reprendre. Ce tsunami de sentiments tous plus douloureux les uns des autres ne l'aidait pas à se calmer. Il ne savait plus comment réagir. Comment pouvait-il passer à autre chose comme ça ? Il ne voyait pas d'issue à sa situation. Du moins, pas de porte de secours à portée de vue. Il allait devoir avancer un peu avant de réussir à sortir la tête de l'eau. Et pour le moment, il n'avait aucune idée de quelle direction prendre. Boire était surement le pire des chemins et c'était sans doute pour cette raison qu'il n'avait pas encore touché à son dernier verre. Le glaçon aurait tout le temps de fondre à ce rythme. Mais était-ce vraiment un problème ? Il n'était pas là pour apprécier le goût de l'alcool, il était là pour oublier, pour noyer ses sentiments.

Max rouvrit les yeux en entendant la voix de son compagnon de bar. Ce dernier se disait désolé pour lui. Ça lui faisait une belle jambe. En temps normal, il aurait apprécié ces mots mais pas aujourd'hui. Il n'était pas en état pour accepter ces paroles qui n'avaient aucun sens pour lui. Il était mal, il souffrait, et rien, à ses yeux, ne pourrait le sortir de là. Aucun mot, aucun verre, rien. Il était voué à errer telle une âme en peine jusqu'à pouvoir s'habituer à la douleur. Il savait qu'un jour il s'y ferait et pourrait alors se relever. Il ignorait juste combien de temps il allait lui falloir pour que ça arrive.

La fameuse question arriva finalement. Que s'était-il passé pour que ça se passe aussi mal entre eux ? Ça, Max aurait bien aimé le comprendre car pour le moment il était dans le flou total. Enfin son collègue devait vouloir en savoir plus sur toute l'histoire, sur comment ils en étaient arrivés là. Il ne connaissait probablement pas leur lien, ou du moins ce que l'artiste pensait qu'il y avait entre eux. Il avait l'impression d'avoir tout imaginé maintenant. Était-il vraiment le seul à avoir ressenti ça ?

Après un long soupir, Max se décida à prendre la parole.

"- Je sais pas."

Il ressortait la même rengaine encore une fois mais c'était les paroles qui répondaient le mieux à la question posée. Bien sûr, il ne comptait pas se contenter de ça comme réponse, il allait développer un peu plus. Mais il essayait de trouver ses mots, par où commencer, pour que ce soit cohérent et surtout pas trop long. Il n'avait pas envie de s'étendre sur le passé qui allait lui rappeler pourquoi il souffrait tant.

"- Luka ... On s'est rencontré à mon arrivée, on a couché ensemble et on est devenu amis. De ... enfin je pensais qu'on était de très bons amis. Il a accepté de monter sur scène avec moi. C'était bien signe qu'il avait confiance en moi, non ?"

Max ne pourrait pas oublier le jour où Luka avait accepté de remplacer Alice. Il avait pris sur lui pour monter sur scène, passer devant un public et surtout supporter que Max lui lance des couteaux dessus. Ce n'était pas à la portée de n'importe qui. Il fallait avoir totalement confiance en son partenaire, en son ami, pour accepter une telle demande.

"- Bref, on s'est rapproché, encore et encore. On s'est embrassé, on a recouché ensemble, et là, il s'est barré sans un mot. Quand je suis retourné le voir, il m'a dit en aimer un autre et que je devais partir. Il ne voulait plus de moi. Il ... Mais j'en sais pas plus. J'en serais jamais plus. Je sais qu'il a un truc qui va pas, mais je lui ai confié la mort de ma soeur ! Il m'a jamais rien confié, lui !"

La colère montait et Max frappa du poing sur le comptoir avant de cacher son visage dans ses mains. Il en avait marre. Il voulait comprendre. Il ne voulait pas se sentir comme l'idiot qui avait pu croire qu'il avait une chance alors qu'il n'était qu'un vulgaire plan cul. Pourtant si Luka l'avait embrassé plusieurs fois n'était-ce pas signe qu'il y avait un truc ? Max l'avait cru et voilà où ça l'avait mené. Quel idiot !



Never give up ~
Life is a circus ring with some moments more spectacular than others. (Janusc Korczak) ©️endlesslove.

     
♦ Prisoner of the past ♦
avatar
AVATAR : Rick Genest
PSEUDO : KSS ©
CREDITS : AV © Electric Soul // SI © kss
TICKETS : 5550
MEMBRE : 05/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Find me in the dark   
Publié : Lun 23 Juil - 13:28

À sa question, Bel’ compris que ce ne serait sans doute pas une question facile à laquelle répondre… cela évoquerait le problème d’un seul point de vue, celui de la ‘victime’ de Luka. Pour en avoir les fondements, il faudrait qu’il consulte son meilleur ami. Même si Bel’ le connait et qu’il se doute déjà des réponses de ce dernier. Luka s’était confié à lui. Sans l’évoquer explicitement et avec des mots concrets, Luka lui avait confié son histoire. Implicitement et physiquement, Bel’ avait compris que son histoire l’avait profondément blessé et changé. Tous deux aillant pris des chemins différents. Mes ces chemins ont été confiés aux bords de verres et à tour de cigarettes consumées. Bel’ savait. Il savait ce qu’il s’était passé dans la vie de Luka. Il savait que son ami n’aimerait plus jamais personne, simplement parce que la personne qu’il a aimée n’est plus de ce monde. Elle lui a laissé un lourd souvenir, un fardeau qu’il partage avec lui et qu’il dont il avait fait la promesse du silence. Luka était en quête d’une survie et non d’un potentiel renouveau lorsqu’il a débarqué dans le cirque. Le monstre le savait et il respecterait ça.

« Je ne sais pas… » « Luka ... On s'est rencontré à mon arrivée, on a couché ensemble et on est devenu amis. De ... enfin je pensais qu'on était de très bons amis. Il a accepté de monter sur scène avec moi. C'était bien signe qu'il avait confiance en moi, non ? » C’était un effet un signe de confiance. Ça ne l’étonnait pas trop de Luka. Il était quelqu’un d’assez sociable sur le côté. De toute façon, dans le cirque, il n’avait pas le choix que de se faire des amis et de renouveler son cercle social. Ce vétérinaire ne pouvait se garder des contacts humains. « Bref, on s'est rapproché, encore et encore. On s'est embrassé, on a recouché ensemble, et là, il s'est barré sans un mot. Quand je suis retourné le voir, il m'a dit en aimer un autre et que je devais partir. Il ne voulait plus de moi. Il ... Mais j'en sais pas plus. J'en serais jamais plus. Je sais qu'il a un truc qui va pas, mais je lui ai confié la mort de ma sœur ! Il m'a jamais rien confié, lui ! » Le monstre fronça les sourcils. Recoucher avec la même personne, cela l’étonnait. Ce n’était pas son genre. Luka était plutôt du genre à coucher avec quelqu’un et à la balancer par la suite. Pour se changer les idées. Pour se vider la tête. S’il devient ami avec cette même personne, ce n’était pas étonnant, mais de là à recoucher avec, c’est qu’il devait s’être passé quelque chose dans la tête du vétérinaire. Bel’ bu un coup. Max’ frappa le comptoir de rage d’incompréhension. Bel’ avait des réponses à lui apporter, mais c’était des réponses à garder sous silence… Il n’avait pas le droit d’en parler. Mais peut-être que les évoquer, dire qu’en effet quelque chose ne va pas, rassurerait sans doute son collègue perdu ? Il pensa aussi que Max’ avait sans doute été trop confient envers Luka… Mais il ne le connaissait pas assez pour en juger. De toute façon, ce n’était pas à lui à dire quoi que ce soit concernant son comportement.

Bel’ posa son verre sur le bar… Verre à moitié vide. Il laissa un petit temps s’écouler. Il venait d’avoir la version et le ressentis de Max’. Puisqu’il s’était engagé à entrer dans ce bar, il s’était engagé à être utile envers son collège. Il n’allait pas rester sans rien faire mais il n’allait pas non plus trahir le secret de son meilleur ami. D’une voix proche d’un murmure, il lui dit après un temps :

« Tu sais… Le fait que vous aillez couché ensemble 2 fois, m’étonne beaucoup de lui…  Luka est quelqu’un de profondément blessé. Il s’est interdit d’aimer quelqu’un à nouveau.. Il but une gorgée pour ponctuer ses mots et pour laisser le temps à Max’ d’ingérer cette information avant de reprendre : Si tu veux mon avis, il a senti que quelque chose pouvait démarrer entre vous. Il a eu peur et il a tout arrêté… Je lui ai promis de ne rien dire, mais saches que tu n’y es pour rien… Luka n’a plus de cœur à donner, c’est tout. »

Les mots sont peut-être francs. Durs. Mais ils étaient réels. Ils étaient le reflet d’une blessure profonde et réelle que Bel’ n’avait pas le droit de dire. Néanmoins, il l’eut évoqué. Ainsi, il se montrait utile à son collègue, sans briser sa promesse.




http://haveyouseentheclown.forumactif.org/t454-i-ll-haunt-you-yo
♦ I'm who I'm ♦
avatar
AVATAR : James McAvoy
PSEUDO : Lil's
CREDITS : vava : Moi-même
TICKETS : 3304
MEMBRE : 14/11/2017
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Find me in the dark   
Publié : Jeu 26 Juil - 21:04

Find me in the dark
Maximilian Fleming & Nathaniel Petritsch


La colère s'estompa doucement alors que le silence se réinstalla entre eux deux. Max n'en pouvait plus de ce flot d'émotions qui le faisait lentement chavirer. Dès qu'il tentait de se remettre d'un truc, il y avait de nouveaux sentiments qui faisaient surface et l'emporter avec eux vers le fond. Il se sentait piégé, étouffé. C'était dur d'y voir clair. Mais la fatigue commençait lentement à prendre le dessus. Il en avait marre de se battre. Il ne pourrait pas continuer à lutter et finalement, peut-être que prendre quelques jours pour lui, seul, loin du monde, serait une bonne chose. Ou alors ce serait tout le contraire et il finirait par déprimer et s'enfermer pour de bon, au risque de se couper du monde. Chose qui lui semblait inconcevable vu comment il allait vers les autres malgré les peines qu'il enchaînait.

Quand allait-il apprendre de ses erreurs ?

Se frottant les yeux de sa main gauche, Max se focalisa sur la voix de son collègue. Belphégor avait décidé de lui donner une explication ou quelque chose pour essayer de l'aider. Il semblait que le tatoué connaisse bien le vétérinaire. Il le connaissait même mieux que lui d'après ses dires. C'était décevant et en même temps naturel. Max avait confié bien plus de trucs sur lui à ses grands amis comme Daniel ou Natasha. Mais il avait essayé d'être honnête avec Luka, de lui dire ses peines. Il s'était ouvert à lui. Ils s'étaient rapprochés et alors qu'il pensait pouvoir franchir le pas avec le vétérinaire, il s'était violemment heurter à un mur. Luka avait le droit d'être blessé et de ne vouloir donner son coeur à personne. Mais ce qu'il lui avait fait n'était pas juste. Il l'avait embrassé et avait couché de nouveau avec lui malgré ses règles pour ensuite le rejeter et s'enfuir. C'était bien pire que sa peine avec Eric. C'était bien plus brutal et moins prévisible.

Max ne savait pas quoi en penser au final. Comme il se l'était imaginé en savoir un peu plus, sans vraiment en savoir, ne l'aidait pas. Il avait toujours son coeur réduit en mille morceaux. Il ne voulait même pas dire merci. Il était incapable de prononcer le moindre mot. Son esprit était en proie à cette douleur qui paraissait impossible à effacer même avec le temps. Il risquait de ne plus vouloir redonner son coeur à quiconque après ce... cet échec. Il ne pouvait pas vraiment voir la situation autrement. Non seulement il s'était fait violemment repoussé mais en plus il avait perdu un ami qu'il appréciait vraiment. Double peines au final pour une nuit de trop. Une simple nuit de trop. Il avait tenté de jouer la carte, faisons comme si de rien n'était mais Luka l'avait rejetée. Il avait préféré le faire disparaître de sa vie, le jeter comme un jouet qui n'aurait plus aucune valeur. Et maintenant, Max était là aux côtés d'un de ses amis. Belphégor était l'ami du vétérinaire alors que lui n'était plus rien.

Cette pensée lui fit plus de mal qu'il ne voulait le reconnaître. Il récupéra son portefeuilles, sortit quelques billets qui tendit au barman lorsqu'il passa devant lui. Il récupéra le peu de monnaies qu'on lui rendait avant de ranger l'objet dans la poche de sa veste qu'il n'avait pas quittée depuis son arrivée ici. Il avait besoin d'air. Il ne voulait pas rester ici. Il faisait trop sombre. Il devait changer d'endroit.

"- Pardon", Marmonna-t-il avant de fuir du bar. Il délaissa derrière lui son verre avec le glaçon qui continuait de fondre lentement. Il n'avait pas besoin de boire. Il avait bien compris que ça ne le mènerait à rien. Il avait besoin de s'éloigner de tout. Il devait prendre une pause. Il ne pouvait plus continuer comme ça. Et finalement sa blessure allait lui donner une bonne excuse pour ne plus passer sur scène. Il ne se sentait plus capable d'affronter la foule, de repenser au jour où le vétérinaire était monté sur scène en sa compagnie. Ce serait trop douloureux et il risquerait de blesser quelqu'un. Or c'était bien quelque chose qu'il refusait de faire. Il avait eu bien trop peur le jour où Natasha avait reçu un de ses couteaux au niveau de la hanche. Jamais il ne pourrait oublier ce jour et ce malgré le fait que la jeune femme ait continué d'être son amie.



Never give up ~
Life is a circus ring with some moments more spectacular than others. (Janusc Korczak) ©️endlesslove.

     
Contenu sponsorisé


Message
Sujet : Re: Find me in the dark   
Publié :

 Sujets similaires
-
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN
» land speeder dark eldar
» Dark Angels + Ultra Marines + titan Ork VS GI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAVE YOU SEEN THE CLOWN ? :: welcom to Reykjavik :: Miðborg, Reykjavik :: bars et discothèques-