:: Noah's ark circus comes to town :: behind the scenes :: Shelter animals
Boys just wanna have fun ♦ Poponou /-18ans\
♦ I'm in the dark ♦
avatar
AVATAR : Mika
PSEUDO : Lustucru
CREDITS : Edward Khan
TICKETS : 4073
MEMBRE : 29/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Boys just wanna have fun ♦ Poponou /-18ans\   
Publié : Dim 10 Déc - 21:42





Boys just wanna have fun // Luka Sanchez
“L'aventure ce n'est pas de dire "toujours" mais de dire "tout de suite".”


Pas de réponse, mais son regard en dit long. La nuit sera comme la précédente, sans coupure et digne d'un marathon. Heureusement que je n'ai pas d'heures de sommeil à récupérer, et que je suis au meilleur de ma forme. J'imagine pas dans quel état il me mettrait si ce n'était pas le cas. Mort au bout d'un round, la haine. Je supporterais certainement pas un partenaire aussi peu endurant. Après je parle pour moi, peut être que Luka est plus tolèrent que moi. Enfin de toute façon la question ne se pose pas, entame tout juste la première danse et je pense déjà aux prochaines, je devrais plutôt me concentrer sur la vérité du moment présent.

Et quel moment ! En effet ce serait terriblement dommage de passer à côté de ce qu'il me fait à cause d'une rêverie trop intense basé sur l'envie qu'il me le fasse. Le comble. Je jure de plaisir, alors qu'il s'applique comme il sait trop bien le faire. Dieu que j'ai été con de penser que m'en passer serait un jeu d'enfant. Pas étonnant que je cède si vite face à quelqu'un comme lui. En même temps c'est un homme sûr de lui, qui a pas mal d'expérience, et qui sait ce qu'il fait et parfaitement comment le faire. Alors que puis-je faire d'autre que d'apprécier beaucoup trop et de le le lui faire savoir de manière sonore. Quoique ma main dans ses cheveux le pressant, sans forcer pour autant doit être une bonne indication de ce que je ressens.

Bien entendu, il s'arrête à ma limite, me tirant un gémissement de frustration et un juron. Pourquoi changer quelque chose qui marche. Je le regarde s'amuser un instant de mon état, tout tremblant d'envie que je suis. Il doit être fier de lui cet enfoiré. Heureusement que je ne pense pas que ce que je dis, et que je l'adore. Finalement il se détourne de moi pour fouiller sommairement dans sa tente. Il semble chercher quelque chose de précis qu'il sait avoir ici. Et rapidement je le vois revenir avec un tube de vaseline. Je me demande pendant quelques secondes à quoi ça sert dans le métier de vétérinaire, puis j'oublie. Je n'aime pas ce métier, je le respecte mais je ne suis pas à l'aise face à un animal, blessé ou malade et encore moins quand il y a nécessite de donner un traitement lourd.

« Eh bien, aux grands maux les grands moyens comme on dit ! »

Je suis agréablement surpris. Parce que c'est toujours moins désagréable d'utiliser de quoi lubrifier plutôt que d'y aller à sec. La salive passe encore mais certains mettent aussi cette options de côté et j'aimerais les y voir à ma place à ce moment là. Enfin ils font ça parce qu'ils savent qu'ils peuvent se le permettre, et surtout qu'ils n'ont généralement aucune considération pour la personne avec qui ils sont. Ce n'est définitivement pas le cas de Luka qui ne cesse de m'étonner du respect qu'il a pour les gens. En voilà une chose qui me fait apprécier une personne plus que n'importe qu'elle qualité et qui me fait pardonner beaucoup de défauts. Le respect pour les autres.

M’entraînant à faire de plus en plus preuve d'autodérision, je sais qu'il y a un limite entre l'humour et la méchanceté et que parfois elle est très flou. Premièrement parce que personne n’interprète la même chose que son interlocuteur et que tout le monde à sa sensibilité face à la critique. Pour ma part j'ai longtemps confondu autodérision et manque d'estime. Je ne me respectais pas, comment autrui aurait pu le faire alors. Et puis j'ai compris qu'il valait mieux en rire qu'en pleurer et que si la vie nous chie dessus, il vaut mieux prévoir beaucoup de rouleaux de papier toilette. Je suis protégé, je me respecte, je respecte les autres, et je ne suis plus blessé par les gens qui ne me montre aucune considération et cherchent à me rabaissé. J'ai déjà touché le fond, je suis immunisé. Encore plus si je ne connais pas l'abruti en face.

Trop long ! Le temps qu'il prend à me préparer est désespéramment long, et il a l'air de son amuser. Mais qu'est-ce qu'il cherche à faire ! Je geins, et je le supplie d'arrêter, mais il n'entends même pas. Il n'écoute rien du tout, et continue toujours aussi lentement, ce qu'il fait. Pas que ce soit désagréable, loin de là, mais c'est juste pas assez. C'est jamais loin de me faire véritablement beaucoup de bien, mais il se concentre pour me faire me tortiller, cherchant le plaisir, en jappant comme un chiot affamé. Quel sadique ! J'en vient même à planter mes ongles dans ses épaules pour lui partager ma douleur. Même si ce n'est pas un mal physique réel, c'est affreux de subir ça. Mais ça fait parti du jeu, le but n'étant pas juste d'être des animaux.

Pourtant parfois j'aimerais mieux en être, juste pour passer outre cette torture. Heureusement, Luka n'est pas cruel, juste un peu trop... romantique ? Enfin dans sa façon de coucher je veux dire. Autrement il est surtout le bon pote qui fait des blagues de cul toutes les minutes et boit comme un trou sans même s'en rendre compte avant de se demander pourquoi il est bourré. J'ai pu le voir ce soir même. Mais l'heure n'est plus à ressasser les événements, mais à profiter, et j'y compte bien ! Je réalise bien la chance que j'ai de pouvoir à nouveau l'avoir pour moi, en moi et de sa propre volonté. D'ailleurs je compte bien le remercier comme il se doit. Enfin plus tard parce que pour le moment je perds la notion même du temps et de l'espace. Je ne me souviens que de deux trucs. Il s'appelle Luka, et il me fait beaucoup de bien.
code by Chocolate cookie




~Tah Dah !!~  
It's getting harder and harder to bear, Once the crowd goes home and there's no one left to listen... Tah dah @ ALASKA.
♦ Prisoner of the past ♦
avatar
CREDITS : Bephou d'amour
TICKETS : 1567
MEMBRE : 05/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Boys just wanna have fun ♦ Poponou /-18ans\   
Publié : Mer 13 Déc - 9:49

Boys just wanna have fun
Apollo & Luka

Et je me laisse aller... La tête rejetée en arrière, les yeux à demi fermés, des gémissements s'échappant de mes lèvres, j'oublie tout pour ne plus penser qu'à ce que je ressens, qu'à ce qu'il me fait ressentir. Mes passent sur ses jambes, les caressant, essayant de me rapprocher un peu plus de lui à chaque coup de rein, de le prendre plus profondément, de ressentir toujours plus de plaisir. Une part de moi voulait faire durer le moment, le prendre dans toutes les positions possibles qu'offre ce bureau. Mais il a finit par foutre le camp, remplacé par celle plus impatiente de mon cerveau qui veut juste profiter de ce moment là et ne pas se freiner. C'est elle qui va prendre le dessus, offrant surement une bien piètre performance au brun allongé sous moi. Je l'avais habitué à mieux notre première fois. Ce n'est pas grave, je me rattraperais plus tard. Je ne compte pas en rester là, ni même rester ici. Ma tente de travail n'est pas des plus confortables et on a que deux capotes comme il me l'a fait remarquer.

Une de mes mains lache ses jambes pour descendre et le caresser, essayant de lui faire ressentir autant de plaisir que ce que je ressens. Moi j'ai déjà complètement perdu la tête. Je m'étais promis de ne pas refaire ça avec quelqu'un mais j'ai fini par me dire qu'avec Apollo ça pourrait être différent. Parce que c'est un ami et qu'il me comprend, que je sais qu'il ne sera pas du genre à s'attacher et à me coller. Je peux lui faire confiance. Notre amitié restera ce qu'elle était avec un simple petit bonus en plus. C'est tout. Et ça sera très bien ainsi. Parce que je perds complètement la tête quand je suis en lui et que ça serait dommage de me passer de ça.

Et je termine de la perdre, venant dans un cri de plaisir, sentant qu'il fait de même à peu près synchro avec moi. Je me retire avec un sourire aux lèvres de satisfaction et part lui chercher de quoi s'essuyer.

- Je suis désolé, je ne pouvais pas durer plus. Je n'ai rien fait depuis un moment et tu es vraiment beaucoup trop bandant pour mon propre bien.

Je lui fais un petit sourire d'excuse. Ce n'était pas ma meilleure perfomance je le reconnais, même si j'ai vraiment pris mon pied. J'espère qu'il en a été de même pour lui. Je termine de me rhabiller, remontant mon pantalon et enfilant mon tee shirt.

- Si tu veux... on peut aller dans ma caravane pour me faire pardonner et que je me rattrape? J'ai pleins de capotes là bas, de quoi tenir toute la nuit...

Puisqu'on a commencé la soirée, pourquoi devrions nous nous arrêter en si bon chemin?

made by black arrow
♦ I'm in the dark ♦
avatar
AVATAR : Mika
PSEUDO : Lustucru
CREDITS : Edward Khan
TICKETS : 4073
MEMBRE : 29/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Boys just wanna have fun ♦ Poponou /-18ans\   
Publié : Mer 13 Déc - 16:28





Boys just wanna have fun // Luka Sanchez
“L'aventure ce n'est pas de dire "toujours" mais de dire "tout de suite".”


Intense, je crois que c'est le bon mot. Luka m'a surpris une fois de plus, mais davantage de part ce retournement de situation que par ses prouesses sexuelles. Qui n'ont rien perdu soit dit en passant. J’étais vraiment loin d'imaginer qu'il se donnerait tant alors qu'il y a moins de deux heures il était aussi froid qu'un glaçon d'antarctique. Soudainement il s'est transformé en lion et ce pour mon plus grand plaisir. Et autant dire que quand il dit quelque chose il s'arrange pour n'en éprouver aucun regret ! Je n'ai pas eu l'occasion de faire quoi que ce soit pour lui, j'ai subi ses assauts comme une vierge inexpérimentée. Mais ce genre de sexe ne me gêne pas non plus. A condition qu'on me laisse me rattraper par la suite.

Ça n'a pas duré très longtemps, mais là non plus je ne viendrais pas me plaindre auprès de qui que ce soit, l'excitation et l'envie ont clairement accéléré les choses. Et la sauvagerie de mon amant aussi. J'imagine qu'il faut un minimum de masse pour maîtriser les grands animaux quand on est vétérinaire pour un cirque, mais là, pour sûr, je ne l'imagine pas du tout accueillir les vieilles dames et leurs caniches dans un petit cabinet de centre ville. Les pauvres en ferait une crise cardiaque. Je laisse le choix de savoir si je parle des grands mères ou des caniches. Enfin du coup il est bien ici, va maîtriser un lion pour le tourner s'il n'est pas tombé du bon côté après avoir reçu la fléchette tranquillisante.

Enfin moi je suis pas un lion, j'ai pas eu droit à une fléchette tranquillisante, et je l'ai bien senti ! Mais j'en suis aussi très heureux, faut pas croire le contraire une seconde. D'ailleurs j'espère que personne n'est passé trop près de la tente ou n'a voulu lui faire un coucou improvisé parce qu'il était fort possible qu'on puisse m'entendre à l'entrée. Et je ne pense pas qu'on aurait pu me confondre avec un oiseau ou n'importe quel autre animal en pleine séance de torture sous les joue d'un vétérinaire qui ne fait rien qu'observer. Les animaux exagèrent parfois. Moins que les hommes, mais tout de même, quand ils savent qu'ils peuvent se le permettre, ils hésitent pas. En parlant de ça, le hibou endormi ne s'est même pas réveillé. Tant mieux.

Luka m'arrache un rire, il n'a rien fait depuis un moment ? Quatre jours ? On dirait moi. Il commence à être bien mal habitué mon ami à la descente rapide. Enfin je n'ose pas m'imaginer dans quel état je serais au bout de quatre jours d'abstinence. Ça n'arrive qu'en période de maladie et encore je suis extrêmement rarement malade. Il y a quelques années, j'avais réussi, ou plutôt je m'étais fait violence, à freiner la chose. Maintenant c'est reparti et c'est pas prêt de s'arrêter. J'avais vraiment mal vécu la période au Népal, dans les montagnes Himalayennes, avec aucun contact physique de type sexuel. J'avais même commencé à regretté d'avoir accompagné ma mère dans son excursion. Puis en arrivant à Londres je n'avais plus trop le temps de penser à tout ça, je m'amusais, sans jamais retourner dans l'excès. Et puis quand j'ai dû fuir la France, j'ai recommencé, dans le but d'oublier. Comme au début en fin de compte. Et ironiquement c'est toujours pour oublier la même personne. Sauf que ça marche, alors je continue. Ça marche une dizaine de secondes, donc je réitère le plus possible.

Je souris, bien sûr que je veux, j'aime beaucoup son bureau, mais j'aime plus encore qu'il ne s'arrête pas après m'avoir excité pour s'alarmer sur une histoire de capote. Je me redresse et saute du meuble en bois pour moi aussi récupérer mes vêtements et les enfiler pour pouvoir l'accompagner. Je vais certainement voir son chien puisqu'il m'invite à sa caravane. J'espère que ça ne le dérange pas trop d'ailleurs, mais s'il a proposé j'en conclus que non. Autant ne pas lui poser la question, il est assez grand pour faire ses choix tout seul je pense.

« J'allais te dire de ne pas devenir comme moi, mais tu es encore bien raisonnable, je n'ai pas à m'inquiéter. Je te suis, et je compte bien te rendre le double du plaisir que tu m'as offert là. Même si tu as mis la barre très haute ! »
code by Chocolate cookie




~Tah Dah !!~  
It's getting harder and harder to bear, Once the crowd goes home and there's no one left to listen... Tah dah @ ALASKA.
♦ Prisoner of the past ♦
avatar
CREDITS : Bephou d'amour
TICKETS : 1567
MEMBRE : 05/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Boys just wanna have fun ♦ Poponou /-18ans\   
Publié : Ven 15 Déc - 11:06

Boys just wanna have fun
Apollo & Luka

« J'allais te dire de ne pas devenir comme moi, mais tu es encore bien raisonnable, je n'ai pas à m'inquiéter. Je te suis, et je compte bien te rendre le double du plaisir que tu m'as offert là. Même si tu as mis la barre très haute ! »

Je lui souris tandis que nous finissons de nous rhabiller. Je jette un dernier coup d'oeil au petit hibou pour m'assurer qu'il va bien, range un peu l'endroit et je sors avec Apollo. Le froid de la nuit me fait frissonner. Je me sens bien, un peu plus apaisé que tout à l'heure. Peut être que l'alcool est en partie responsable de mon état. Peut être un peu aussi la faute à ce qu'on vient de faire.

Je ne peux m'empêcher de sourire à sa remarque sur le fait que j'ai mis la barre haute. Je n'en ai pas vraiment eu l'impression. Je me suis juste laisser aller, ne pensant qu'à profiter du moment. J'avais même peur de l'avoir déçu par la rapidité avec laquelle je suis venu. Mais je sais qu'il est sincère, qu'il ne m'aurait pas fait une telle remarque s'il ne la pensait pas.

On arrive finalement à ma caravane. Je la déverouille et laisse entrer Apollo avant moi. Je soupire en voyant la boule de poil hystérique qui est entrain de sauter dans tous les sens. Je me penche et le ramasse avant qu'il ne foute définitivement le bordel.

- Allez calme toi abruti.

Je soupire à nouveau alors qu'il se met à me lécher le visage d'excitation. Ce chien est une vraie plaie quand il s'y met.

- Désolé pour Kit Kat... il est un peu con. Je vais lui donner de quoi se tenir tranquille attends...

C'est pas mal aussi le chien boulet complètement excité qui nous saute dessus comme tue l'amour. Très bien pour foutre complètement en l'air l'ambiance. On aurait peut être du rester dans la tente, au moins il n'aurait pas été là à nous emmerder. Mais bon la tente, ce n'était pas vraiment confortable et on avait pas assez de capotes.

Je le pose finalement dans son panier et lui donne un os à mâcher pour qu'il se tienne tranquille. Et ça marche!! Il regarde son os avant autant d'envie que j'en ai pour Apollo. Je me retourne vers ce dernier, lui souriant. Je m'approche de lui lentement, enlevant les différentes couches de vêtements pour me mettre torse nu devant lui. Sans cesser de le regarder je défais lentement le haut de mon pantalon, le baissant légèrement.

- Alors... tu me disais quoi déjà? Que tu voulais atteindre ma barre?

Je m'approche davantage encore de lui, m'arrêtant avant que mon corps ne frôle le sien.

- Je t'attends...

made by black arrow
♦ I'm in the dark ♦
avatar
AVATAR : Mika
PSEUDO : Lustucru
CREDITS : Edward Khan
TICKETS : 4073
MEMBRE : 29/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Boys just wanna have fun ♦ Poponou /-18ans\   
Publié : Ven 15 Déc - 13:41





Boys just wanna have fun // Luka Sanchez
“L'aventure ce n'est pas de dire "toujours" mais de dire "tout de suite".”

Il fait froid dehors. Le contraste entre l'ambiance chaude de la tente du vétérinaire et le souffle glaciale des nuits islandaise est assez violent. Heureusement que je ne suis pas frileux et que les températures dépassant de beaucoup le -0 ne me font plus peur. Luka lui avance d'un bon pas, je devine qu'il ne veut pas s'éterniser ici. Moi non plus, c'est pas comme si on avait pas autre chose à faire que regarder les étoiles. Heureusement, rien n'est très loin de tout dans le cirque, et les caravanes, nous les atteignons en moins de cinq minutes.

Il ouvre et à peine la porte nous laisse passer qu'il y a un nouvel obstacle. Kit-kat, le yorkshire, apparemment très content de revoir son maître et lui faisant la fête comme si ça faisait des mois qu'il était parti. Pourtant je devine que comme il n'est pas affamé, Luka n'a dû quitté sa caravane que ce matin. Les chiens exagères toujours beaucoup trop. Heureusement, Luka le récupère au moment où il commence à nous passer entre les chevilles. Ce chien ne me connaît pas, mais il n'a pas l'air très apeuré par ma présence. Tant mieux, un animal apeuré est un animal imprévisible. Je n'aurais pas aimé me faire grignoter les mollets.

Je rigole doucement, en voilà un chien heureux, qui nettoie méticuleusement le visage de son maître. J'ai connu. Sauf que mon chien à moi c'était un Golden Retriever d'une bonne taille et que j'avais dix ans. Généralement, c'était la bataille pour m'en séparer. Heureusement que je l'adorais et que c'était mon meilleur ami, à l'époque mon frère serait venu me faire un câlin comme le faisait Matthew je lui aura certainement crié dessus et l'aurais repoussé comme s'il portait une maladie contagieuse. Enfin maintenant ça va beaucoup mieux. C'est même le contraire qui se passerait.

« Il est adorable, il me fait penser à un jouet rebondissant avec une clé à remonter dans le dos »

Enfin une fois que la clé a fini de tourner, il n'y a plus d'énergie et obligatoirement, le jouet arrête de sauter. Et puis Luka à l'air d'avoir une technique sans faille pour détourner le chien de son attention principale. La bouffe. Oui on est d'accord c'est comme ça pour tous les animaux, mais les chiens détiennent le record. Dès que l'os est sorti, le petit yorkshire se fait totalement oublier. Je remercie le ciel qu'il ne lui ai pas donné un jouet couinant, mais je suppose que Luka lui même déteste ce son. Tout le monde déteste ce son.

Et puis mon collègue, ami et amant lui aussi se détourne de l'animal pour venir reprendre là où nous nous en étions arrêté. C'est à dire à l'idée simple et précise de recommencer ce que nous venons de faire, en encore mieux. Son sourire à lui seul fait remonter mon envie, et ce regard qui me perfore qui en dit si long, me force à me mordiller la lèvre inconsciemment. Mais le pire reste ces mouvements. Ceux qu'il fait pour enlever ses habits les uns après les autres, ne le laissant alors que torse-nu et pantalon baissé à la limite de l'indécente. Et moi, encore tout habillé, j'ai très chaud. Surtout s'il en rajoute verbalement. Je ne retiens plus un soupire, poussé par le fait que ma respiration deviennent plus profonde mais aussi parce qu'elle est totalement irrégulière. Comment ne pas se retenir de respirer en l'entendant parler. Le moindre son serait malvenu.

« Eh bien, tu as pris de l'avance ! Laisse moi te rattraper avant de m'occuper de tout ça. »

Et tout ça, c'est cette envie naissance qui renfle son pantalon mais qu'il n'a pas libéré. Peut être attend-il que je le fasse, sûrement. Je retiens, mais pour le moment, je me départi moi aussi de mes vêtements qui me tiennent vraiment trop chaud et me gênent plus qu'autre chose. Manteau, veste, tee-shirt, et comme lui, je ne fais qu'entrouvrir mon pantalon. Nous sommes à égalité maintenant. Alors je me rapproche de lui pour le pousser doucement vers le lit, plongeant mon regarde plein d'envie dans le sien.

« Tu devrais t'asseoir »

Juste une suggestion, qui veut simplement dire ce qu'elle veut dire. Je ne voudrais pas que ses jambes le lâchent à force de trembler de plaisir. Enfin après c'est lui qui voit ce qu'il veut faire ou pas. Pour ma part je sais ce que je veux faire, et sa commence par éloigner ce pantalon pour profiter de ce qui m'intéresse vraiment. Attraper ses hanche, remonter mes mains jusqu'à ses côtes, dériver sur son torse, profiter de ce même torse comme il se doit, et plus bas, n'avoir que ma bouche et ma langue pour finir d'atteindre la barre de Luka. Mais je suis sensé la dépasser, donc l'atteindre n'est pas du tout suffisant. Et puis c'est bien beau d'en être là, mais je l'ai eu vu plus excité, alors je vais certainement y passer du temps. Tant mieux, ça ne me dérange pas du tout, loin de là.

Allez, profite bien Luka, autant que moi.
code by Chocolate cookie




~Tah Dah !!~  
It's getting harder and harder to bear, Once the crowd goes home and there's no one left to listen... Tah dah @ ALASKA.
♦ Prisoner of the past ♦
avatar
CREDITS : Bephou d'amour
TICKETS : 1567
MEMBRE : 05/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Boys just wanna have fun ♦ Poponou /-18ans\   
Publié : Ven 15 Déc - 15:25

Boys just wanna have fun
Apollo & Luka

« Il est adorable, il me fait penser à un jouet rebondissant avec une clé à remonter dans le dos »

Mouais... sauf que les jouets ils s'arrêtent quand on leur enlève les piles alors que ce petit monstre lui ne s'arrête jamais. Même quand il dort il remue et ronfle. Quand je le disais que je ne voulais pas de petit chien de merde, je savais pourquoi. Mais j'ai cédé et je me retrouve à dehors me coltiner seul ce machin. L'amour a ses raisons que la raison ignore il parait. En tout cas il vaut mieux que j'arrête de penser à lui. Ce n'est pas le moment. J'ai un certain Apollo à me mettre sous la dent et c'est beaucoup mieux que de déprimer.

« Eh bien, tu as pris de l'avance ! Laisse moi te rattraper avant de m'occuper de tout ça. »

Je lui souris, profitant de la vue alors qu'il me rattrape, terminant dans la même tenue que moi. Ce n'est pas la première fois que je le vois nu mais je me délecte toujours autant du spectacle.

« Tu devrais t'asseoir »

Je le fais, souriant toujours. J'ai déjà hâte de voir ce qu'il va me faire. Le connaissant je suis certain que je vais adorer ça. J'ai bien adoré la première nuit qu'on a passé ensemble.

Et celle là ne m'a absolument pas déçu. Il a remis la barre haute, très haute. Toute la nuit a été comme ça d'ailleurs. Je ne pensais pas qu'on pouvait faire mieux que notre première nuit ensemble mais si on a réussi. J'ai fini complètement épuisé, affalé par terre. Et c'est le dernier souvenir qui me reste avant mon réveil le lendemain matin.

Je ne sais pas comment j'ai fait mais j'ai fini avec une couverture dessus. Je jette un bref coup d'oeil à mon corps et soupire soulagé en voyant que j'ai toujours mon pantalon et que ma jambe ne s'est pas barré loin de moi. Je bouge et regarde mon lit. Apollo est là, endormi sur mon lit, encore nu. Je souris en le voyant. Le pauvre, je l'ai vraiment épuisé cette nuit.

Je me lève et enfile mon tee shirt pour aller préparer du café. On va en avoir besoin pour retrouver des forces et affronter cette journée.

On est le matin et je ne regrette pas d'avoir pris cette décision hier. On a vraiment passé une bonne nuit ensemble et je me sens beaucoup plus détendu que la veille. J'arrive à me reprojeter dans notre amitié, à me dire qu'on peut recommencer à aller boire ensemble en boîte.

Arrêter de se prendre la tête et avancer... c'est la décision que j'avais pris avec Max lors de cette première fois.. c'est celle que je prends à nouveau avec Apollo. Ca m'avait fait du bien la première fois, ça m'en fera tout autant du bien cette fois là aussi.

Je bois mon café en attendant qu'il se réveille. Un sourire malicieux étire mes lèvres alors que je le vois commencer à remuer. Je vais pouvoir m'amuser un peu non? Ce n'est pas interdit que je sache...

made by black arrow
♦ I'm in the dark ♦
avatar
AVATAR : Mika
PSEUDO : Lustucru
CREDITS : Edward Khan
TICKETS : 4073
MEMBRE : 29/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Boys just wanna have fun ♦ Poponou /-18ans\   
Publié : Ven 15 Déc - 17:43





Boys just wanna have fun // Luka Sanchez
“L'aventure ce n'est pas de dire "toujours" mais de dire "tout de suite".”

L'odeur du café. C'est ce qui me tire de mon sommeil. Luka a une putain de cafetière dans sa caravane ? Pourquoi pas après tout, certaines personnes en boivent énormément et ne peuvent pas s'en passer. Pou ma part, un de temps en temps ça me va très bien. A la limite je préfère le thé. Mais il y a un truc qui est indéniable, l'odeur du café est trente fois meilleure que celle du thé. J'émerge, me sort de mon état de sommeil profond, voilà ce que j'appelle se réveiller en douceur, au mon moment et reposé.

Faut dire qu'on s'est épuisé hier. Je pensais pas qu'il était physiquement possible de faire pire que la première fois, il y a quatre jours, mais si ! Là pour le coup j'ai été bien satisfait. Pas de quoi me plaindre ! Et en plus ce matin, même pas besoin de Doliprane. Enfin pour moi en tout cas, j'espère que lui ça va. Mais si j'en crois l'odeur du café plutôt que le bruit de l'effervescent, ça a l'air d'aller. Ne reste plus qu'à m'en assurer.

Je me tourne, me frottant les yeux comme un gamin, et le sourire aux lèvres. Je n'arrive pas à faire la moue, même si au fond de moi j'ai cette crainte que tout recommence comme lundi dernier. En pire puisque cette fois ci il aurait, par ma faute j'imagine, brisé l'une de ses règles fondamentales. Mais je suis heureux, encore dans le cocon de chaleur de la veille, et surtout, pour le moment, encore épuisé. De manière plus que positive. Du coup le bonheur prend le dessus sur la peur.

« Ça sent beaucoup trop bon, c'est terrible de me réveiller comme ça ! »

C'est un reproche déguisé. Et d'ailleurs ça ne doit pas être mal pris. Mais je ne doute pas du second degré de Luka. Enfin j'en sais rien pour le matin j'ai pas pu beaucoup le constater mais habituellement, il est plutôt du genre à prendre du recul. Je m'étire, et ça me rappelle trop le dernier réveil en sa compagnie. Je mets ça de côté, j'ai tout de même le droit de m'étirer ! Puis je m'assieds, constatant que je n'ai pas de couverture, et que celle ci est par terre. Luka est tombé du lit cette nuit ? Bah en fait ça m'étonnerait pas, j'étais vraiment bien étalé toute à l'heure.

Je relève mon regard sur mon collègue, ami et amant et constate qu'il a remis son haut. Il est habillé comme déjà prêt à partir. Je me demande si c'est réellement très agréable de dormir en pantalon. Personnellement pour moi c'est nu ou rien. Mais cette règles comme les autres me dépasse. Son chien dort comme un chat, on a pas du lui laisser la possibilité de se reposer à gesticuler et gémir comme ça. Il se rattrape maintenant. Il a bien raison. Mais nous on travail. Triste vie d'humain. Enfin toujours moins triste que de se faire castrer au bon vouloir d'un maître ou de devoir attendre qu'il ouvre la porte pour pouvoir aller pisser. Je crois que j'aime trop ma liberté, peut être serais-je mieux dans un rôle d'animal sauvage. Un renard, c'est bien un renard. Ou un ours.

« Ca va toi ? T'as quand même descendu une bouteille de vodka quasiment tout seul hier. »

Il a eu le temps de dessaouler pour sûr, c'était en début de soirée et nous devons déjà être dans la matinée bien avancé. Mais je préfère m'inquiéter de savoir si finalement tout ne va pas me tomber sur le coin de la gueule en mode « j'ai tout oublié, et je te déteste ». Je crois que ça me ferais vraiment chier. Et que la prochaine fois je lui filmerai tout ça pour qu'il ne puisse pas me mettre la faute dessus. Parce que qu'on se le dise, j'étais certainement pas contre le fait de réitérer, mais c'est lui qui a commencé ! Pas moi. Alors si jamais je dois me faire engueuler, qu'il sache au moins pourquoi. Et qu'il y réfléchisse à deux fois aussi.

« Il est quelle heure d'ailleurs? »

Enfin pour le moment il boit son café, et il ne dit rien. Très rassurant, vraiment.
code by Chocolate cookie




~Tah Dah !!~  
It's getting harder and harder to bear, Once the crowd goes home and there's no one left to listen... Tah dah @ ALASKA.
♦ Prisoner of the past ♦
avatar
CREDITS : Bephou d'amour
TICKETS : 1567
MEMBRE : 05/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Boys just wanna have fun ♦ Poponou /-18ans\   
Publié : Mar 19 Déc - 10:55

Boys just wanna have fun
Apollo & Luka

Je le regarde se réveiller doucement, ma tasse de café toujours à la main, la sirotant tranquillement. Je le vois s'étirer puis se lever, un peu comme la dernière fois. Il ressemble encore à un chat s'étirant et souriant de satisfaction. Il faut qu'on y est pas allé de main morte cette nuit alors je peux comprendre son petit sourire de plaisir. Puis je vois autre chose, une lueur d'inquiétude dans le fond de son regard. Il doit se demander dans quel état je suis. Est ce que je me souviens encore de ce qui s'est passé. Il faut dire que j'y suis allé assez fort sur la vodka. Mais à part un léger mal de tête tout va bien cette fois. Je me souviens de tout, de chaque soupir de plaisir, de chaque caresse... Est ce que je regrette? Pas du tout. Je lui ai dis que je laissais tomber ma dernière règle pour lui, que j'arrêtais de me prendre la tête et je vais le faire. Mais ça il a l'air d'en douter.

« Ça sent beaucoup trop bon, c'est terrible de me réveiller comme ça ! »

Je souris sans rien dire. Je me retourne et lui serre une tasse de café. Il va en avoir besoin pour réussir à émerger. Je jette un coup d'oeil à Kit Kat qui dort toujours comme un bien heureux. Le pauvre, cette nuit il est resté planqué dans un coin, roulé en boules. Je ne ramène pas souvent du monde à la maison, voir même jamais, alors il a du être assez effrayé par tout le bruit qu'on a fait.

« Ca va toi ? T'as quand même descendu une bouteille de vodka quasiment tout seul hier. »

Peut être mais la vodka ça n'a rien à voir avec les verres bon marché qu'on avait bu dans ce restaurant. J'ai remarqué, la qualité de l'alcool y est souvent pour beaucoup dans l'état de la gueule de bois du lendemain. On aurait bu que son délicieux schnaps ça aurait été je pense. Mais là le mélange alcool de merde puis alcool de qualité ça n'avait pas été franchement terrible pour ma tête et ma mémoire. Moralité, plus jamais je ne me prends une cuite avec cette merde.

« Il est quelle heure d'ailleurs? »

Je me tourne vers l'horloge que j'ai accroché au mur, bien que je connaisse déjà la réponse à sa question.

- Il est neuf heures... ça va on est pas en retard.

Enfin de mon côté je ne suis pas en retard, pour lui je ne sais pas par contre. En même je peux commencer un peu quand je veux du moment que je fais le travail qui m'attend. Et ce matin je n'ai pas grand à chose à faire. Un petit tour des animaux blessés en ce moment.

Je plonge mon regard dans le fond de ma tasse, faisant semblant d'y chercher une réponse à une grande question philosophique. Vais je oui ou non lui reprocher notre nuit? Non pas du tout. Je n'en regrette pas une seconde. Et même si c'était le cas, je n'ai pas à lui en fait le reproche, c'est moi qui me suis jeté sur lui.

Je pousse un soupir, sans décoller mon regard de ma tasse.

- Je me souviens de tout...

Je me retiens de sourire. Je ne fais rien de mal. Je dis simplement la vérité. Je me souviens bien de chaque moment de cette nuit. Ce n'est pas ma faute s'il interpréte mal la fin de ma phrase.

made by black arrow
♦ I'm in the dark ♦
avatar
AVATAR : Mika
PSEUDO : Lustucru
CREDITS : Edward Khan
TICKETS : 4073
MEMBRE : 29/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Boys just wanna have fun ♦ Poponou /-18ans\   
Publié : Mer 20 Déc - 21:49





Boys just wanna have fun // Luka Sanchez
“L'aventure ce n'est pas de dire "toujours" mais de dire "tout de suite".”

Neuf heure ? On a peu dormi alors, enfin si j'en crois mon endurance, la sienne et nos ébats répétés et continus tout au long de la nuit. Mais heureusement, je n'ai pas tant de travail que ça aujourd'hui, les chevaux ont été lavés hier, il ne reste qu'à les nourrir, nettoyer ce qu'il y a à nettoyer dans leurs box et faire les visites. Je pense pouvoir commencer à dix heures sans risque de me mettre en retard. Enfin sauf si je rencontre Nathan sur le chemin. Cet homme me met toujours systématiquement en retard dans mon travail. Faut dire que ses poneys sont sous la même tente et qu'on a généralement la connerie commune. Comment rester sérieux avec lui de toute façon. Impossible et impensable.

Bon la bonne nouvelle de tout cela, c'est que Luka m'a répondu, et en plus il m'a préparé une tasse de café. Que je vais prendre avec plaisir parce que malgré tout, le réveil n'est pas des plus facile. Cinq ou six heures, je dirais qu'on a pas dormi beaucoup plus que ça. Pourtant ça n'affecte pas ma bonne humeur. Je pense que peu de choses pourraient le faire par ailleurs. Une terrible mauvaise nouvelle peut être, mais autrement je ne vois pas. Enfin autant ne pas tenter le diable de la malchance et arrêter de penser à ce qui entacherait potentiellement la joie. Je suis pas superstitieux, mais je crois dur comme fer en les coup de pute de la vie quand tout va pour le mieux. Je les ai suffisamment essuyé pour devoir maintenant m'en méfier.

Je récupère ma tasse en constatant le silence de Luka qui semble si intrigué par le fond de son café que je me demande s'il n'y a pas un insecte qui y flotte. Pourtant le manque de dégoût dans ses traite m'informe qu'il ne s'agit que d'un café banal. L'insecte est dans sa tête donc. J'espère qu'il ne s'agit pas d'une idée parasite ou d'une manière de réfléchir à commencer annoncer quelque chose. J'ai dit que j'aimais pas les mauvaises nouvelles. Peut être pratique-t-il tout simplement la lecture de l'avenir dans les ondes de café. Et qu'il fait ça tous les matins. Qui serais-je pour juger telle ou telle pratique. Pourtant je préférerais que nous ayons une conversation plutôt que le regarder méditer sur le sens de la vie en regardant le fond de son mug.

Et la réflexion part comme une couille dans le potage. Il ne me regarde même pas. Je suis d'un moindre intérêt à ses yeux qu'une tasse. Enfin bon il m'arrive aussi de rêver et de ne pas pouvoir me décoller de quelque chose en même temps que de parler à quelqu'un. C'est pas super pour la personne, mais là encore, je ne prends pas cela comme un manque de respect flagrant. Enfin juste l'entendre soupirer avant d'annoncer cela ne me rassure pas des masses. Disons que je ne sais pas quoi en penser. Est-ce que c'est bien du coup ? Ou est-ce que c'est mal ? Est-ce que tout le monde s'en fout ou bien au contraire c'est l'annonce la plus importante de ma vie ? Je ne sais pas. Je suis un peu perdu.

« Euh... Et tu regrettes ? »

De se souvenir ou de ce qu'on a fait, j'en sais rien, les deux potentiellement, l'un allant avec l'autre. Les deux étant liés à une bonne bouteille de vodka descendu très rapidement. Enfin maintenant j'aimerais particulièrement qu'il démente ma question. Disons qu'apprendre qu'en fin de compte il regrette et que du coup il boude voire il m'en veut pourrait être le genre de mauvaise nouvelle qui entacherait mon petit bonheur. Pourtant il m'a bien servi une tasse de café, il a bien répondu quand je lui ai demandé l'heure et il n'a pas l'air en colère. Juste littéralement absorbé par sa boisson chaude. Normalement c'est le contraire cher ami.

« Je veux dire, c'est plutôt bien que tu te souviennes, mais j'aimerais pas que ça te pèse »

Déjà ça le pesait quand il se souvenait pas, puis quand il se souvenait un peu, alors si maintenant son cerveau n'a rien omis de la nuit dernière, alors le pauvre je n'aimerais pas qu'il croupe sous le poids de sa mémoires et des images de la veille. Personnellement, je ne les échangerais pour rien au monde, et j'apprécierais qu'il ne les efface pas volontairement alors qu'il avait enfin réussi à relativiser suffisamment pour réitérer la danse en duo d'il y a cinq nuits. Je pense que je prendrais le mur pour me le frapper sur le front s'il m'annonçait maintenant que finalement, non, il voulait pas en fait, c'était encore une connerie et que cette fois il va vraiment me fuir et surtout ne plus jamais me laisser le toucher. Ce serait décevant, et très frustrant.

Mais il ne va pas dire ça, n'est-ce pas ?
code by Chocolate cookie




~Tah Dah !!~  
It's getting harder and harder to bear, Once the crowd goes home and there's no one left to listen... Tah dah @ ALASKA.
♦ Prisoner of the past ♦
avatar
CREDITS : Bephou d'amour
TICKETS : 1567
MEMBRE : 05/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Boys just wanna have fun ♦ Poponou /-18ans\   
Publié : Jeu 21 Déc - 18:39

Boys just wanna have fun
Apollo & Luka

« Euh... Et tu regrettes ? »

Il est mignon... Il est vraiment inquiet à l'idée que je prenne mal notre nuit, encore une fois. Bon j'avoue j'ai pas été facile la première fois. Je me sentais mal et je me suis un peu emporté. Ce n'est pas évident tous les jours pour moi. J'essaye d'avancer tant bien que mal mais il y a encore trop de choses que je n'arrive pas à encaisser pour réussir à me détendre complètement. Et l'idée d'être trop proche de quelqu'un, de gâcher notre amitié avec Apollo était une des choses qui en faisait partie.

Mais je ne regrette pas. Je ne lui aurais pas sauté dessus pour regretter par la suite. La première nuit ce n'était pas pareil. J'étais bourré et je n'étais pas complètement conscient de ce que je faisais. Si j'avais été sobre je n'aurais certainement jamais craqué.

« Je veux dire, c'est plutôt bien que tu te souviennes, mais j'aimerais pas que ça te pèse »

Il est vraiment chou. J'ai du mal à rester sérieux dans le rôle du mec qui sembe regretter ou se sentir mal. J'ai même envie de blaguer sur ce qui aurait pu me peser mais qui ne me pèse plus mais... non je ne vais pas la faire. Non je ne dois pas la faire. Non... Non!

- Je te rassure, après ce qu'on a fait cette nuit elles ne me pèsent plus du tout vu à quel point elles sont vides...

Je relève la tête en souriant et me retient de rire en voyant sa tête. Je devais pas la faire mais putain c'était vraiment trop tentant. Je m'empresse de le rassurer avant qu'il ne se mette à me détester ou pire à me frapper. Voir les deux en même temps.

- Je me souviens de tout je t'ai dit. Et je me souviens t'avoir dit que j'allais arrêter de me prendre la tête. Je le pense toujours et je ne regrette pas cette nuit.

Je lui souris doucement pour le rassurer. Je reprends une gorgée de mon café, ne feignant plus d'être à l'aise et détendu avec lui. Je me retourne alors que Kit Kat semble enfin se réveiller. Je vais lui gratouiller doucement derrière les oreilles avant d'aller lui donner à manger.

- On y est allé fort cette nuit... Ca va toi?

Je ne l'ai pas vraiment ménagé, voir même pas du tout. Moi je m'en sors avec un léger mal de tête de cette nuit, mais lui je n'ose pas imaginer l'état de ses fesses. Je me retourne vers lui, mes croquettes toujours à la main avec le petit chien glapissant de mécontentement à côté. Je le sers avant qu'il ne finisse par m'énerver à chouiner comme ça. Mais je suis quand même inquiet pour Apollo. Il a beau me dire qu'il est habitué et que je peux y aller, j'ai quand même des scrupules à lui avoir fait subir de tels assauts toute la nuit.


made by black arrow
♦ I'm in the dark ♦
avatar
AVATAR : Mika
PSEUDO : Lustucru
CREDITS : Edward Khan
TICKETS : 4073
MEMBRE : 29/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Boys just wanna have fun ♦ Poponou /-18ans\   
Publié : Jeu 21 Déc - 21:20





Boys just wanna have fun // Luka Sanchez
“L'aventure ce n'est pas de dire "toujours" mais de dire "tout de suite".”

Je ne retiens pas mon rire, je ne m'y attendais tellement qu'en plus de l'humour c'était tellement surprenant que j'ai pas pu me contenir et mon inquiétude s'est transformé en un fou rire incontrôlable. Luka m'a bien fait marché tiens, je me demande même s'il ne préparait pas sa blague depuis un moment. Mais elle est tellement efficace que je ne peux pas lui en vouloir de m'avoir fait tourner en bourrique. Heureusement j'ai pensé à poser ma tasse parce que rapidement mon ventre commence à me faire mal d'être contracté hein par l'émotion. Putain, quel abruti, j'ai eu peur pendant une minute ou deux !

Je pensais vraiment qu'il allait me sortir quelque chose de grave, de décevant, voire de troublant. Mais pas ce genre de trouble là ! Je sais pas comment il a pu rester sérieux en disant cela, et j'ignore encore comment il n'est à comme moi écroulé par terre de rire. Oui parce que j'ai fini par m'asseoir et fermer les yeux pour tenter de me calmer. Mais ce con a vraiment bien réussi son coup. J'ai en tête son visage de la légèreté pendant qu'il me dit ça et il est impossible de stopper l'euphorie. Je jure un peu, soufflant, toujours secoué par mes rires irréguliers alors que mon ventre me fait vraiment mal. Comment faire les abdos en quelques minutes seulement. Rester avec Luka pendant qu'il raconte des blagues.

Il me faut plus ou moins cinq minutes pour me remettre totalement, essayer de penser à autre chose, comme par exemple au chien qui a ouvert un œil en m'entendant rire et me poser non loin de lui. Ou ce café que j'ai abandonné pour éviter une catastrophe. Et ce con de Luka qui semble tellement fier de lui et de son effet. Je le regarde avec les yeux du « je te déteste mais je t'adore putain » mais impossible de lui en vouloir. Vraiment, j'aurais pu lui dire qu'il est trop nul s'il s'était simplement mis à rire après la mauvaise première blague, mais pour le coup celle qui a suivi a changé toute la donne.

« Tu m'as fait peur ! »

Je souris, maintenant calmé.Il me raconte qu'il pense encore tout ce qu'il a pu dire, et me voilà totalement rassuré. J'ai donc tenu mon propre engagement de ne pas le laisser regretter quoi que nous ayons pu faire cette nuit. Il a totalement décidé de ne plus se prendre la tête avec moi. Et j'aime l'idée. Tout comme j'ai ses blagues. Luka, blagueur et bon coup à ses heures. Non pas bon coup, bête de sexe. Il ne rattrape pas Belphégor, mais ma relation avec lui biaise tout ce que je peux penser de ses performances. Et puis il y a une différence de métier et donc d'expérience entre les deux qui les rend du coup totalement incomparables.

Mon ami est tellement détendu qu'il prend le temps de chouchouter un peu son chien, qui s'était réveillé à cause de mon fou rire. Trop stressés ces animaux là, faut pas les contrarier ne serait-ce qu'un peu. Enfin encore une fois, Luka a la technique. Ça s'appelle croquette et le chien est tout de suite bien moins apeuré. Il s'est relevé pour remuer la queue en attendant que son maître le lui donne. Mais il finit pas s'impatienter rapidement. Apparemment l'attention n'est pas assez portée sur lui et bien trop sur moi. Je ne pensais pas qu'il s’inquiéterait autant pour moi.

En fait je m'attendais pas à ce qu'il me demande si cette nuit n'a pas eu raison de mon fessier ou de n'importe quelle autre partie de mon corps d'ailleurs. Pour ma part ça me fait doucement sourire puisque à part de la fatigue, ce qui est normal après avoir si peu dormi, je me sens parfaitement bien. Je me dis que je pourrais bien lui rendre alors la monnaie de sa pièce. Il m'a fait une blague, pourquoi ce serait pas mon tour maintenant.

« Bah en fait... »

Je relève vers lui des yeux un peu fuyants et je me mordille la lèvre inférieure. Je joue plutôt mal, du coup j'essaie d'en faire le moins possible et surtout d'en dire le moins possible, histoire de ne pas me cramer trop vite. Mais je ne compte pas aller jusqu'à le faire culpabiliser. D'ailleurs je vais directement lui annoncer la suite, parce que déjà son visage vaut de l'or. Et je n'aime pas trop pousser, donc je vais m'en contenter plus que bien !

« Je me sens tellement bien que je pourrais faire du rodéo sur un cheval ! »
code by Chocolate cookie




~Tah Dah !!~  
It's getting harder and harder to bear, Once the crowd goes home and there's no one left to listen... Tah dah @ ALASKA.
♦ Prisoner of the past ♦
avatar
CREDITS : Bephou d'amour
TICKETS : 1567
MEMBRE : 05/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Boys just wanna have fun ♦ Poponou /-18ans\   
Publié : Ven 22 Déc - 20:21

Boys just wanna have fun
Apollo & Luka

Je souris alors qu'il s'étouffe presque de rire. Je m'attendais presque à me prendre un coup pour avoir osé me foutre de lui comme ça mais je préfère grandement cette réaction. Je le laisse se calmer tandis que je m'occupe de mon chien.

« Tu m'as fait peur ! »

C'était un peu le but j'avoue. Après le réveil difficile de la dernière fois je voulais quelque chose de plus léger. Et ça fait du bien, de retrouver juste notre amitié où on peut plaisanter sur un peu tout sans se prendre la tête.

Je reste quand même un peu inquiet pour lui et pour l'état de ses fesses.

« Bah en fait... Je me sens tellement bien que je pourrais faire du rodéo sur un cheval ! »

Je souris à mon tour. C'est de bonne guerre. Il s'est vengé et m'a fait une bonne blague lui aussi. J'aurais bien une petite idée de rodéo sur un cheval mais je n'ai plus le temps. Il est l'heure que je me décide à aller bosser un peu. Je n'ai pas énormément de travail mais il faut quand même que je m'y mette si je ne veux pas me faire virer.

Je termine ma tasse de café en soupirant. C'est dommage je me sentais bien là à me détendre avec lui.

- Je vais devoir filer travailler. Les animaux m'attendent alors je ne peux pas rester là éternellement....

Même si c'était agréable. Même si cette soirée a été agréable. Je suis content finalement qu'il soit venu me hurler dessus comme il l'a fait. On a au moins fini par mettre les choses au plat. J'ai l'impression de retrouver notre amitié, avec un petit bonus assez agréable.

- Je ne veux pas te virer mais... je dois y aller...

Et j'ai vraiment l'impression de le virer un peu mais je dois y aller je n'ai pas le choix. Je termine de ranger et sors avec lui de la caravane. Je planque mes mains dans mon manteau, grelottant déjà de froid. Vivement que je rejoigne un endroit plus chaud. Non mieux, vivement qu'on parte de cet horrible pays et qu'on retrouve un climat plus agréable.

- Ca m'a fait du bien... de mettre les choses à plat...

Je lui souris. C'est lui aussi que j'ai mis complètement à plat mais bon on va arrêter avec les sous entendus pervers.

- On pourra ressortir quand tu veux. Promis cette fois je ne fuirais pas...

Je lui souris une dernière et file bosser, me sentant un peu plus léger que la veille.

made by black arrow
♦ I'm in the dark ♦
avatar
AVATAR : Mika
PSEUDO : Lustucru
CREDITS : Edward Khan
TICKETS : 4073
MEMBRE : 29/07/2015
Voir le profil de l'utilisateur


Message
Sujet : Re: Boys just wanna have fun ♦ Poponou /-18ans\   
Publié : Sam 23 Déc - 18:18





Boys just wanna have fun // Luka Sanchez
“L'aventure ce n'est pas de dire "toujours" mais de dire "tout de suite".”

Pas de réponse, mais je vois sur ton visage qu'il est tout de même bien amusé par notre petit jeu. C'est bien plus léger que la dernière fois, et c'est surtout grandement appréciable. Disons qu'un café et des blagues c'est toujours mieux qu'un mal de crâne et qu'une prise de tête, les deux n'étant presque pas lié. D'ailleurs en parlant de café, il serait bien temps que je prenne le mien, sinon nous allons devoir partir que je n'en aurais finalement pas bu une gorgée. Heureusement d'ailleurs je ne n'avais pas commencé lorsqu'il m'a fait sa blague sur ses couilles vides, sinon, une fois encore, je me serais craché dessus. A force il pourrait commencer à me demander si je sais réellement boire. Mais il a le chic de faire des blagues au meilleur moment aussi. Maintenant je commence à prévoir !

Tiens, voilà ce que je disais, il faut que nous allions travailler, même si ce réveil est fort agréable et que l'instant est plutôt détente. J'ai tellement la flemme de tout ce matin. Heureusement, que la journée qui se prépare n'est pas trop difficile. Quoiqu'on ne sait jamais sur quel type de clients on va tomber. J'espère que ceux de cet après midi ne seront pas trop chiants. Ou trop pointilleux, ou trop prétentieux. Enfin bref, qu'ils seront respectueux, même si mon métier n'est pas reconnu comme le plus classe et celui qui demande beaucoup d'études. Sans moi, ils ne survivraient pas en entrant sous la tente animalière, asphyxiés par les odeurs. D'ailleurs sans moi, les animaux seraient probablement en piteux état, même si je ne doute pas que quelqu'un s'en occuperait rapidement histoire qu'ils ne meurent pas.

Néanmoins, chaque jours ils sont brillants, bien nourris, ils sortent, bref, ils sont heureux, et ça se voit. Ils sont silencieux, et pas énervés. Ce qui plaît généralement bien aux mamans qui accompagnent leurs enfants. Faut dire qu'un cheval en colère, c'est très impressionnant et ça peut potentiellement faire peur. Et puis sans parler du fait qu'il pourrait blesser quelqu'un bref, on oublie et on me remercie de faire le travail que je fait, sans études et juste avec beaucoup de passion. Parce que je l'aime beaucoup malgré tout. Certes il y a des trucs pas très rigolos, mais au moins on fiche la paix, je suis pas en permanence avec plein de monde, je suis pas dans un bureau, et aucun jour ne se ressemble.

Je me réveille de mes rêveries quand Luka m'annonce qu'il ne veut pas me virer mais que quand même je vais pas rester ici s'il s'en va. Et je ne comptais de toute manière pas m'attarder, ni l'attendre tout la journée, là je me douterais que ça lui ferait un peu peur, et j'ai ni la patience, ni même la simple envie de jouer à la ménagère. Et puis bon, la dernière fois c'est moi qui ai du nettoyer toute ma roulotte, je compte pas nettoyer aussi la sienne. Il m'a invité, c'est son job. Surtout que je m'en suis vu à récurer le tapis parce qu'il y avait du schnaps dedans. Plus jamais je crache ce que je bois, et plus jamais je laisse une bouteille pas vide à porté d'un coup de pied maladroit.

« Je garde le mug, je te le rends bientôt, mais je veux finir mon café, donc je l'emporte avec moi ! »

Ce n'est pas une question, mais je ne pense pas que ça le dérangera. Il à l'air d'aller bien, bien avec lui même et avec nous. Il n'a pas l'air fuyant du tout et au contraire il a retrouvé son humour et cette manière d'être bon vivant. En cela on se ressemble bien, et si l'autre jour j'ai commencé à en douter, c'était juste pour une histoire de raison et de craintes. Mais tout ça c'est fini si j'en crois ses sourires, son café, et la conversation que nous venons d'avoir. Et puis lui même le confirme, les sorties sont de retour ! Je lui en proposerai une très rapidement alors ! Et j'espère que lui aussi, même si j'ai cru comprendre que la paperasse lui prenait ses soirées. Oh le vilain menteur. Je ris, bien sûr que je le savais dès qu'il me l'a dit.

« Bien entendu, et puis venir te voir me donnera une occasion de retrouver le petit hibou ! J'espère que sa blessure va mieux ! Du coup je te retiens pas, vas vite voir comment il va ! »

Maintenant il est l'heure de sortir dans le froid. Haut les cœurs ! Heureusement que j'ai encore mon café bien chaud pour me soutenir dans cette épreuve !

Spoiler:
 
code by Chocolate cookie




~Tah Dah !!~  
It's getting harder and harder to bear, Once the crowd goes home and there's no one left to listen... Tah dah @ ALASKA.
Contenu sponsorisé


Message
Sujet : Re: Boys just wanna have fun ♦ Poponou /-18ans\   
Publié :

Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» TEDDY Δ I wanna be where the boys are / fini
» Canadian aid worker guilty of assaulting Haitian boys
» Nils Relationships || You like Swedish boys ?
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAVE YOU SEEN THE CLOWN ? :: Noah's ark circus comes to town :: behind the scenes :: Shelter animals-