Statistiques des groupes :
Ticket
Show :
Magican
hat :
Umbrella
of Funambule :
Meat
of Animals :
Candy
Clown :
1 7
5 3 4

Merci de privilégier les groupes en infériorité numérique ! ♥️
Statistiques des genres :
16 mâles / 8 femelles
Merci de privilégier les personnages féminins ♥️

Partagez | 
 

 Lief & Icare ~ Parce que 4 bras, c'est mieux pour boire!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Lief & Icare ~ Parce que 4 bras, c'est mieux pour boire!   Jeu 5 Oct - 0:12

ft. Icare LEVETT & Lief J. LOCKHEART

Quand l'instinct te pousse à aller boire un verre ou dix avec cet homme qui n'a d'yeux que pour tes bras. Quand l'instinct a toujours raison.

Parce que 4 bras, c'est mieux pour boire!

Les soirées au cirque étaient devenues une de ces routines agréables, ces routines pour lesquelles se lever le matin n'était pas dérangeant, pour lesquelles reprendre le rythme métro boulot dodo n'avait rien de déprimant au possible. Prendre chaque matin son croissant à la boulangerie. Dire bonjour à notre vieille voisine aux milles et un chats. Recroiser chaque jour cette belle jeune femme au rouge à lèvre qui lui va si bien dans le métro.

Les soirées du freak show étaient de ces routines là. Au départ, la jonglerie et le cirque n'étaient que pure distraction pour Icare, qui n'avait trouvé qu'un moyen comme un autre d'occuper son "don". Ou pour amuser la galerie dans la cour de récré, caché, dans les coins sombres du préau.
Mais depuis qu'il faisait parti du cirque, c'était autre chose. C'était... une renaissance. Un renouveau chaleureux qu'il accueillait bras ouverts.

C'est donc avec ce même sourire, ce sourire s'ajoutant à la routine du soir, qu'il maquille son visage déjà bien blanc, et peint des rayures sur ses quatre bras. C'est avec un regard serein qu'il enfile son veston à quatre trous, qu'il s'était fait faire pour l'occasion (merci les parents friqués), et son long manteau blanc. C'est avec cet air confiant qu'il sort de sa tente, un sac à la main, contenant son nécessaire de jonglage.
Et c'est donc avec joie qu'il accueille ce public à la curiosité morbide et aux passions étranges qui viennent les observer EUX, les monstres. Un public bien étrange, qu'il prend le temps de bien observer entre chaque session de jonglerie, entre chaque lancé de bouteille ou de balle en l'air, chaque fois qu'il prend une pause pour faire une révérence travaillée avec soin. Il prend le temps d'observer ces messieurs curieux, ces dames apeurées, ces enfants beaucoup trop enjoués de le voir lui, lui et ses quatre bras. Lorsqu'une mère lui demande, il prend dans ses bras ses enfants fous de joie, ou peu sereins. Lorsqu'un jeune étudiant lui propose, il fait un selfie qui vaudra cher sur le marché du like.

Lorsqu'il fatigue, et que les quilles sont de trop entre ses bras peints, voilà qu'il enfile un vieux chapeau haut-de-forme, ouvert sur le dessus, et colle une fausse moustache sous son nez. Mr Déloyal est sorti, alors.
Et voilà qu'il mime un être fait de chair, d'alcool et de présentations douteuses des artistes de leur petit groupe de créatures du soir. Voilà qu'avec ses quatre bras, il vient mimer une vieille caméra, tout en fumant ses clopes invisibles et amenant les curieux vers l'artiste filmé. Voilà que lorsqu'il le souhaite, il s'assoit sur un banc et lit ce journal inexistant, mais si intéressant.

Ce soir, il est cependant perturbé par un homme du public. Un homme qu'il a certainement déjà vu. Quelque part, dans ce cirque de fous. Mais où... ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lief & Icare ~ Parce que 4 bras, c'est mieux pour boire!   Jeu 5 Oct - 0:30


Icare & Lief

Ne revivez le passé que s’il vous sert à construire le futur.

Lief avait peu à peu prit ses marques dans le cirque où il avait été engagé il y a de cela presque un mois maintenant, et le sanatorium était maintenant devenu son refuge, à défaut d'être sa deuxième maison. quoi que, ça faisait parti du cirque, qu'il considérait maintenant comme sa deuxième maison, alors au fond, ça devait revenir au même. Mais en tout cas, il adorait travailler ici. ça lui changeait des personnes faisant la queue parfois pendant des heures dans la salle d'attente de son cabinet juste pour avoir un arret de travail, ou alors juste pour un simple nez qui coule et rien d'autre. Mais bon, il ne disait rien, et encaissait l'argent qu'il gagnait. Il fallait bien que ça profite au moins à quelqu'un, ces bêtises...

Mais voila, depuis qu'il était au cirque, il avait l'impression qu'à quelques exceptions prêt, on ne venait pas le voir pour rien -coucou Daniel-, et qu'il avait une réelle utilité par ici, étant le seul médecin pour tout le cirque. Cette exclusivité lui plaisait, surtout parce qu'elle lui garantissait un suivi des patients qu'il considérait avec beaucoup d'égards. Et puis certains cas étaient tout de même très intéressant... après tout, il y avait en ce cirque toute une section consacrée à "l'étrange" comme dirait les gens, faisant parfois peur de par l'inconnu, ou alors juste attisant la curiosité. En vrai, pour Lief, c'était quelque chose de fascinant. Après tout, il n'y a rien de plus excitant pour lui que d'essayer d'expliquer l'inexplicable !

Alors après avoir fini sa journée de travail, ou lorsqu'il n'avait plus de patient à voir, ça lui arrivait de se promener dans les allées, et le soir, c'était dans la section du Freak Show que vous pouvez le trouver, la plupart du temps. Depuis son arrivée, c'est un peu comme un rituel, et son objectif est de tout voir. Et depuis quelques temps, c'est une personne bien particulière qu'il regarde, et qu'il tente de comprendre. Un homme, un jongleur à ce qu'il a pu en voir, jonglant avec non pas deux bras, mais quatre. La nature lui avait offert une seconde paire de bras, et c'était bien la première fois que Lief était amené à voir ça.

La première question qu'il s'était posé était : Comment était la structure osseuse ? En parfait état ? déformée ? est-ce que les bras ressentait la douleur comme n'importe quelle autre partie du corps ? En fait, c'était tellement hors du commun que le jeune blond -blanc- serait peut-être le seul à pouvoir véritablement apporter des réponses. Mais comment l'approcher ? Lief n'allait quand même pas arriver vers lui et lui poser des questions comme une fleur. Alors bon, il se taisait, et le regardait travailler, attendant sagement la fin du show. Il attendit le dernier moment pour venir jusqu'à lui et tenter d'ouvrir le dialogue.

" - Salut. Je m'appelle Lief Lockheart. Et toi ? "


Le médecin lui sourit, et lui tendit la main. Une part de son cerveau se posa la question de savoir quelle main allait-il prendre pour serrer la sienne, celle du dessus ou d'en dessous ? Il secoua la tête, comme pour chasser cette idée.

" - Je te vois souvent quand je passe ici, et j'ai jamais pris le temps de te connaitre, désolé. Et puis bon, je ne peux pas non plus apprendre à connaitre tous mes collègues d'un coup ! "


Et la, illumination. Il ne lui avait même pas dit qu'il bossait ici.

" - Je suis le médecin, alors si tu as un problème, hésite pas à passer ! "

phrase à la con.. Lief n'a jamais été très bon pour les présentations.

Code by Fremione.



Dernière édition par Lief J. Lockheart le Jeu 5 Oct - 12:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lief & Icare ~ Parce que 4 bras, c'est mieux pour boire!   Jeu 5 Oct - 1:47

ft. Icare LEVETT & Lief J. LOCKHEART

Quand l'instinct te pousse à aller boire un verre ou dix avec cet homme qui n'a d'yeux que pour tes bras. Quand l'instinct a toujours raison.

Parce que 4 bras, c'est mieux pour boire!

C'était même la deuxième, voire la troisième fois qu'il l'apercevait chez les Freaks, cet homme au visage familier. Quand ? Pourquoi ? Des questions qui s'ajoutaient à la liste longue de toutes les questions qu'Icare se pose à chaque fois qu'un nouveau visage apparait dans son cerveau.
Qu'est-ce qu'il est rempli de visages, ce cerveau, d'ailleurs. En plus de devoir gérer deux bras de trop, il doit aussi gérer cette liste interminable de visages, vu que c'est bien la seule chose dont il peut se souvenir chez les gens. Les noms ? Laissez tomber. L'endroit ou l'instant où il vous a croisé ? Vous pouvez lui demander les lunes de Jupiter, ça aura le même effet.

Il avait donc mémorisé le visage de cet homme, qui passait au freak show, qui balançait parfois même quelques regards sur sa personne. Qui les balançaient de manière peu discrètes, si vous voulez son avis.
Ce genre de public, c'est son public préféré. Le genre dont tu croises souvent le regard, qui ne t'approchera jamais, mais qui te dévorera du regard. Le genre qu'Icare peut observer en même temps d'être observé. Ce genre de personne qui peut alors avoir un show tout particulier, lorsque Mr Déloyal est de sortie, alors qu'il mimera bien souvent un échange de cigarettes entre vieux amis, une petite photo à l'ancienne, ou bien qu'il accompagnera de son pas boiteux, accompagné lui-même de sa belle canne invisible.

Cette fois-ci, Icare a préféré jongler une bonne partie de la soirée, se sentant d'aplomb pour tenir ses quilles et ses bouteilles un sacré paquet de temps. Il a donc pu s'approcher du monsieur qui occupait dernièrement son esprit, sans trop le montrer. Lui lançant quelques regards entre chaque mouvement de ses quatre bras à rayures, voyant bien qu'il cherchait à comprendre comment ces trucs fonctionnaient sans se casser la gueule. Ce que tout le monde pense, finalement, lorsqu'ils voient Icare pour la première fois.

En fin de soirée, alors que ce dernier raccompagne les dernières personnes vers la sortie, sa moustache commençant à se détacher de son visage, et sa jambe boiteuse allant de mieux en mieux au fur et à mesure que sa concentration s'en allait, il se retrouve nez à nez avec cet homme, el famoso observateur.

- Salut. Je m'appelle Lief Lockheart. Et toi ?

Lockheart Lief... Deux noms peu communs! Ils vont déjà s'entendre alors qu'il ne s'est même pas présenté. L'homme sans doute plus âgé que lui lui tend une main, pour qu'il la serre sans doute. En retirant sa moustache en grimaçant de légère douleur de sa main supérieure, il serre celle de Lief de celle du dessous. Répondant à la question intérieure de ce dernier.

- Icare Levett, enchanté!

Le blanc lui sourit chaleureusement. Entre noms étranges, on se sourit, non ?

- Je te vois souvent quand je passe ici, et j'ai jamais pris le temps de te connaitre, désolé. Et puis bon, je ne peux pas non plus apprendre à connaitre tous mes collègues d'un coup!

Traduction : comment fonctionnent tes bras ? J'arrête pas de me poser la question. Cette traduction mentale agrandit le sourire d'Icare, qui le laisse finir ses présentations en ne rajoutant rien.

- Je suis le médecin, alors si tu as un problème, hésite pas à passer!

Un médecin ? Tout d'un coup, son cerveau coche aussitôt son petit visage curieux dans la liste des inconnus. C'était lui le médecin, le nouveau dont il avait entendu parler ! Un p'tit nouveau dans le cirque, voilà qui fait plaisir.

- Et je suis le jongleur et Mr Loyal de nous autres, les monstres ! Ravi de te rencontrer enfin, j'avais entendu parler d'un nouveau parmi nous, un médecin. C'était donc toi !

Il marque une pause, avant de sortir.... de mimer la sortie d'un paquet de cigarette, en proposant une à Lief. Avant de se rendre compte de sa bêtise, et de sortir le véritable paquet.

- Désolé, une habitude que j'arrive pas à virer... Une cigarette ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lief & Icare ~ Parce que 4 bras, c'est mieux pour boire!   Jeu 5 Oct - 11:24


Icare & Lief

Ne revivez le passé que s’il vous sert à construire le futur.

Son regard était bien malgré lui très insistant, parce que même s’il savait que ce n’était pas forcement sympathique et poli de regarder avec autant d’insistance une personne, il n’arrivait tout simplement pas à décrocher son regard de cet homme. Même s’il se concentrait pour ne pas fixer ses bras, il regardait ses cheveux. Est-ce que c’était sa vrai couleur ? Parce que ça ferait de lui un être encore plus exceptionnel. Mais bon, ça il en doutait un peu plus. En tout cas, il prenait sur lui pour ne pas regarder les bras. Parce que ça, pour le coup, c’était incroyable.

Icare. Beau prénom en plus de ça. Lief ne connaissait que bien trop l’histoire d’Icare, s’était brulé les ailes en voulant voler plus prêt du soleil. C’était pas mal c’est vrai. Lief avait une préférence pour les prénoms hors du commun, peut-être à cause de son propre prénom. En tout cas, le jeune médecin s’excusa pour ne pas l’avoir approché avant, parce que franchement, il savait que ça ne se faisait pas vraiment d’observer de loin sans rien faire. Mais il n’avait pas l’air de le prendre mal, bien au contraire. Ou alors peut-être qu’il n’avait pas remarqué qu’il le regardait ?

Il se présenta comme le jongleur et comme le Mr Loyal des Freak, ce qui le fit sourire. Il est vrai qu’ici, dans cette section, c’était totalement un autre univers que le cirque, mais c’était tout aussi appréciable de s’y promenait, si on était pas effrayé par les choses dépassant l’imagination des plus fous…

« - Ravi aussi ! Et oui, c’est moi. Je ne pensais pas qu’on parlait de moi dans les allées »


Il le regarda manipuler ses mains, et pour quoi ? Sortir un paquet de cigarette qui n’était pas visible. Euh… Hein ? Il se demanda si il n’avait pas oublier qu’il ne travaillait plus là.. Puis il se reprit, et sortit un vrai paquet de cigarette, et Lief refusa poliment.

« - Je ne fume pas. Du moins, pas ça »

Lief sourit un peu, il n’avait jamais été porté sur la cigarette, même s’il en avait déjà parlé fumé lorsqu’il était plus jeune, mais bon, sinon… Il n’était pas vraiment pour polluer ses poumons, par contre, polluer son cerveau, là il n’était pas le dernier ! L’alcool était l’un de ses points faible, il n’avait pas vraiment besoin d’événement ou d’être en dépression pour boire. Pour fumer non plus d’ailleurs. Et en y pensant bien, il n’avait rien fumé depuis qu’il était dans le cirque ! Il faut dire qu’il n’avait rien emmené, et qu’il n’avait pas entendu parler d’un éventuel fournisseur, donc bon. Tant pis, il n’était pas non plus en état de manque.

« - Tu veux bouger un peu ? Aller boire un verre, ou quelque chose ? »

En plus de vouloir s’interesser à ce mec, il voulait aussi passer une bonne soirée, alors pourquoi pas en sa compagnie ?

« - Tu connais certainement une adresse, à part boire dans ma caravane, j’ai pas trop de lieu ou se poser »

Alors peut-être que lui trouverait quelque chose. Ou alors est-ce qu’il allait le recaler violemment.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lief & Icare ~ Parce que 4 bras, c'est mieux pour boire!   Dim 8 Oct - 1:19

ft. Icare LEVETT & Lief J. LOCKHEART

Quand l'instinct te pousse à aller boire un verre ou dix avec cet homme qui n'a d'yeux que pour tes bras. Quand l'instinct a toujours raison.

Parce que 4 bras, c'est mieux pour boire!

En allumant sa cigarette, il tient cette dernière d'une main, le briquet d'une autre, et protège la flamme de la légère brise extérieure des deux autres. Pratique, les quatre bras, dans la vie de tous les jours. Il tire un léger coup dessus, et relâche la fumée dans l'air d'une expiration lente, et presque salvatrice. La clope après le show, c'est presque devenu un rituel, maintenant. Peut-être l'habitude qu'il a pris avec Mr Déloyal est-elle restée, et en plus de bouffer ses mouvements de mains, bouffe maintenant ses poumons.

- Ravi aussi ! Et oui, c'est moi. Je ne pensais pas qu'on parlait de moi dans les allées.

Si tu savais, mon vieux. Chez les Freaks, on parle de tout et de rien, des nouveaux comme des anciens. C'est quelque chose à laquelle il faut s'habituer assez rapidement, si on ne veut pas devenir ce genre de personne consterné par le moindre ragot.

- Je ne fume pas. Du moins, pas ça.

Il inspire une nouvelle fois, avant de finalement reporter son regard sur l'homme qui selon lui, ne fume pas. Pas de ça. Il sourit doucement de ses belles dents blanches pas très bien organisées sur ses gencives. D'ailleurs, il se dit souvent que ces dents l'auraient très vite empêché de devenir mannequin, dans une vie où son corps avait choisi la voie des simples deux bras.
S'il ne fume pas de ça, qu'est-ce qu'il fume de si beau, alors ? La curiosité est un vilain défaut, mais Icare ne peut pas empêcher son esprit de se poser toutes ces petites questions intérieures et existentielles sur les gens qu'il rencontre.

- Qu'est-ce que tu fumes alors ?

Il sourit gentiment à Lief, prenant entre les doigts de sa main gauche inférieure sa cigarette, et la tapotant du pouce pour faire tomber dans une chute lente les cendres, qui partent s'écraser sur le sol en s'éteignant. Finalement, cette fois-ci, il ne l'a pas gardé pour lui cette question.

- Et je veux bien bouger, ouais. Je n'avais rien à faire de ma soirée alors ça me fait plaisir que tu proposes !

Se dégourdir les jambes, après avoir fait travailler ses bras, c'est une très bonne idée ça. Une idée formidable même. Ca fait bien longtemps qu'il n'est pas sorti du cirque en compagnie d'un ami ou d'un collègue, histoire de se changer les idées. Pas que la vie du cirque ne le dérange, loin de là. Mais voir les mêmes quilles et balles toute la sainte journée, ça a des fois le don de l'agacer.
Il y a certaines routines qu'il préfère arrêter.

L'idée d'aller boire un verre le réjouit encore plus. En plus de sembler souriant et curieux, cet homme est un homme de goût! Qui aime les bonnes choses de la vie, on dirait.
Un petit verre de temps en temps, ça n'a jamais tué personne, et ce n'est pas ce soir que ça changera quelque chose.

- Je connais un très bon endroit.


Il sourit soudainement, pensant alors à ce très bon pub, un peu british, où pour la première fois à la Nouvelle Orléans, il s'était enfilé plusieurs rangées de shot avec quelques autres du cirque.
Il se dirige sans rien rajouter de plus vers ce dernier, donc, les quatre mains dans les poches de son manteau et de son jean.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lief & Icare ~ Parce que 4 bras, c'est mieux pour boire!   Mar 10 Oct - 23:52


Icare & Lief

Ne revivez le passé que s’il vous sert à construire le futur.

Le cirque est un petit monde dans lequel je n’ai pas véritablement prit mes marques encore.J’avais parfois vu des regards sur moi, certains se demandant surement qui j’étais, et les autres, je ne savais pas trop en fait. JE ne voulais pas savoir non plus, d’ailleurs. J’étais le genre de personne qui aimait quand quelqu’un vient me parler en face, et pas dans le dos, peu importe si le sujet est important ou pas, ou même sympathique ou plutôt désobligeant. La franchise ? C’est la base de toute relation humaine, selon moi. Saine, tout du moins.

Le sourire d’Icare me semble lui aussi iréel, comme si la paire de bras supplémentaire qu’il portait n’était pas assez. Ses cheveux, aussi. Bordel mais en vrai, ce mec pourrait être l’objet de mon imagination que ça ne me choquerait même pas. Mais voilà, je savais qu’ici, tout était réel, bien que ça soit difficile à croire. C’est bien la première leçon que l’on apprend lorsque l’on bosse avec ce que l’on appelle les « Freaks »

Qu’est-ce que je fume ? Bonne question. J’étais d’ailleurs assez étonné qu’il me la pose, mais peut-être qu’au fond, il a fait expres, pour l’entendre de ma bouche.

« - De l’herbe. Même si bon, j’en ai pas encore trouvé depuis que je suis ici »


De l’alcool, bizarrement, on m’a tout de suite renseigné sur les bons plans, mais pas sur ça. Bon, ça va que je n’étais pas un consommateur trop régulier, et que je pouvais facilement m’en passer, mais voilà, c’est vrai qu’un de temps en temps, j’apprecie.

Bon en tout cas, il semblait être content de bouger, et ça ne pouvait que me faire plaisir ça aussi ! Surtout que franchement, j’avais pas été dans un bar depuis.. Longtemps. Trop longtemps. Après, je ne savais pas s’il m’emmènerait dans un bar, car j’ai eu la bonne idée de le laisser choisir l’endroit, car ici… je ne connais vraiment pas grand chose. Et heureusement pour nous et notre soirée, il semblait savoir où nous pourrions nous diriger pour continuer la soirée.

Alors je le suis, marchant à ses côtés, le laissant fumer sa cigarette tranquillement. J’avais tellement de questions à lui poser ! Mais en même temps, tellement de retenu. Ça ne se fait pas de demander à les voir plus en détail, non ? Enfin, ça me parait être un peu comme quand on demande à une femme obèse quand elle doit accouché. C’est délicat, on est jamais sur de blesser ou pas, et puis franchement… Je ne savais pas du tout comment aborder la chose !

Alors je lutte, simplement pour ne pas avoir à fixer ses bras. Sur le chemin, je suis assez discret, mais je me tente tout de même à une petite question, en rapport avec ceux qui hantent ma pensée.

« - Dis moi… On doit souvent te poser la question mais.. ton squelette, dans ces bras… enfin, tout va bien ? C’est vraiment des structures de bras ? »

Je pense que oui, vu l’aisance qu’il a avec, mais bon, le médecin en moi est avide d’information sur ce miracle de la nature.

Code by Fremione.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lief & Icare ~ Parce que 4 bras, c'est mieux pour boire!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lief & Icare ~ Parce que 4 bras, c'est mieux pour boire!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parce qu'il y a un temps pour tout.
» Parce qu'à trois c'est mieux !
» Si j'étais... Je serais...
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» Parce que toute histoire a un début. (Elisabeth)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HAVE YOU SEEN THE CLOWN ? :: Fiches, Liens et rps :: Rps abandonnés-